Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Georges Drano)’

De l’autre côté (Georges Drano)

Posted by arbrealettres sur 22 août 2015


alice-au-pays-des-merveilles-image-1-grand-format

Ce que tu entends est de l’autre côté
où tout est présent.

(Georges Drano)

Posted in poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Toujours les deux même femmes (Georges Drano)

Posted by arbrealettres sur 22 août 2015


20090928_102244_

Ce sont toujours les deux même femmes
qui passent sur le chemin d’en-bas,
elles s’éloignent des dernières maisons
et leurs voix se resserrent
à l’approche du mur.

Elles prennent la pierre avec le vent
et l’ombre portée du mur pour construction.
Parfois l’une d’elles parle plus fort
et sans s’arrêter ferme les yeux
pour savoir quel mot soudain
s’est perdu en elle.

(Georges Drano)

Illustration: ArbreaPhotos

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ce sera toujours l’aurore (Georges Drano)

Posted by arbrealettres sur 22 août 2015


620c2dbdc2bffa7b1e7381e3a43cd1f6

Tu t’avançais seule parmi les blés, les orages
étaient légers sur tes mains, et le beau temps
sortait de ses ruines.

Tu touchais les eaux du ciel avant de les donner à la terre
et j’applaudissais à la récolte

D’un trait de plume un oiseau traçait une
fleur sur un rocher, elle ressemblait à mon
espoir

mais Toi tu disais que même les fleurs sur les
rochers se fanent

Mais moi j’ai caressé l’eau des fontaines
avant d’abreuver les chevaux

et les chevaux t’ont conduit jusqu’au seuil de
ma maison

Alors j’ai congédié les lampes car ce sera
toujours l’aurore.

(Georges Drano)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Lourde de silence (Georges Drano)

Posted by arbrealettres sur 20 août 2015


charrette_source-punching.blog.lemonde.fr

Tirer une parole
après l’autre

d’une charrette
lourde de silence.

(Georges Drano)

Posted in poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Comme la douce souvenance d’une source (Georges Drano)

Posted by arbrealettres sur 13 juillet 2015


dyn008_original_370_370_pjpeg__288ae57d8eb9e7439989e8089f1eb524

Comme la douce souvenance d’une source
Toutes les fleurs se penchent sur ton épaule
Lorsque tu dors
Et le soleil se hâte dans sa course
Pour rattraper vivant ton regard qui s’enfuit
Et les poissons qui glissent sous le lys de tes paupières
Peuplent ton rêve de fuites argentées
Au mouvement de la mer
Ton sommeil prisonnier dans un buisson d’abeilles
Porte le poids secret de dangereux parfums
Qui demeurent en mes veilles
Comme une habitude de lampes
Toutes les fleurs d’été visitent ton souffle d’innocence
Et je suis toutes tes poses avec des gestes ensablés
Tu connaîtras l’éveil dans la cage du matin
Avec les graines des oiseaux
Sous le bonjour des ailes
Ou dans le ventre des moissons
Je te ferai captive de ma lyre
Derrière le dernier feuillage de mon poème
Et la gymnastique savante de mes mots
Te couronnera de fables en habits musiciens
Je te protègerai de mes mains innombrables
Qui se posent sur toi en bouquets allumés
Et déposent tes rêves dans l’ordre de la terre
Et je tisserai dans le ciel de ma poitrine
Une toile tintante de miel
Où ton coeur se prendra.

(Georges Drano)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

La pluie dans l’âge sur tous (Georges Drano)

Posted by arbrealettres sur 4 mai 2015



La pluie dans l’âge sur tous
comme tous à la pluie
promise à chacun contre lui-même sur les routes
attendue, inattendue, cherchant le sol

tenant nos sens, nos relations
entrant provisoirement dans nos phrases
où il était question de toute autre chose

la terre descend dans les maisons

Il pleut s’annonce ainsi impersonnel à tout moment
de jour comme de nuit
laissant filer la syntaxe dans la chute et l’écoulement.

(Georges Drano)

Illustration: Kazuya Akimoto

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

D’autres paroles indiquaient un détour (Georges Drano)

Posted by arbrealettres sur 4 mai 2015



D’autres paroles indiquaient un détour
produisant un récit dont nous ne savions rien

Prononcées par une voix qui tentait la jonction
elles soutenaient l’activité d’une autre étendue

Frappées de côté
En marge
Donnant de temps en temps l’indication d’un futur
d’un passé d’une continuité
sans geste sans écho
seulement disposées pour elles-mêmes sur les lignes.

(Georges Drano)

Illustration: Chantal Dufour

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Jour qui est la limite du discours (Georges Drano)

Posted by arbrealettres sur 4 mai 2015



Jour qui est la limite du discours

traversant l’air et l’eau
lui-même n’est rien

jour à la journée pour le village
temps à la terre

jour au paysage
le sang monte à la parole
elle-même n’est rien

plus lointaines la lumière
la voix qui nomme.

(Georges Drano)

 

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Plus bas le passage contre le mur (Georges Drano)

Posted by arbrealettres sur 4 mai 2015



Plus bas le passage contre le mur
plaçant contre le mur plus bas sur la page
en son commencement qui nous ramène à plus
De l’autre côté
l’accompagnement du dos qui s’éloigne
dans le mélange avec foule, distance
gestes innombrables à la confusion de tous
Plus bas le passage d’un mot à l’autre
foule distance regroupant le temps
de s’appeler au passage.

(Georges Drano)

Illustration: Leon Levinstein

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les maisons sont abandonnées (Georges Drano)

Posted by arbrealettres sur 4 mai 2015



Les maisons sont abandonnées
une patience inconnue remplit la journée
la nuit le temps
nous reconnaissons un ensemble de bruits discrets
mal situés
un moment où l’on ne parle pas
Le jeu infini peut se joindre à l’espace
où chaque silhouette est l’histoire qu’elle se donne
close unie
d’un texte entier
sans autre action que le premier regard posé
sur le sol et la page.

(Georges Drano)

Illustration: Edward Hopper

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :