Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Georges Pérec)’

Sois soumis, mon chagrin (Georges Perec)7

Posted by arbrealettres sur 11 juin 2020



Sois soumis, mon chagrin, puis dans ton coin sois sourd.
Tu la voulais la nuit, la voilà, la voici:
Un air tout obscurci a chu sur nos faubourgs,
Ici portant la paix, là-bas donnant souci.

Tandis qu’un vil magma d’humains, oh, trop banals,
Sous l’aiguillon Plaisir, guillotin sans amour,
Va puisant son poison aux puants carnavals,
Mon chagrin, saisis-moi la main; là, pour toujours,

Loin d’ici. Vois s’offrir sur un balcon d’oubli,
Aux habits pourrissants, nos ans qui sont partis;
Surgir du fond marin un guignon souriant;

Apollon moribond s’assoupir sous un arc,
Puis ainsi qu’un drap noir traînant au clair ponant,
Ouïs, Amour, ouïs la Nuit qui sourd du parc.

(Georges Perec)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | 11 Comments »

Peut-être (Georges Perec)

Posted by arbrealettres sur 11 juin 2020



 

Peut-être le bonheur
n’est-il que dans les gares?

(Georges Perec)

Découvert chez Lara ici

 

Posted in méditations | Tagué: , , | 4 Comments »

La place du lit (Georges Perec)

Posted by arbrealettres sur 1 juin 2020



 

Lorsque dans une chambre donnée, on change la place du lit,
peut-on dire que l’on change de chambre, ou quoi ?

(Georges Perec)

Illustration: Edward Hopper

 

Posted in humour, méditations | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Là (Georges Perec)

Posted by arbrealettres sur 29 mai 2020



Là.

Chercher. Chercher encore,
un chien enroué, un requin ironique, un héron,
une corne, un rire inouï.
Chercher une noce
inconnue, une couronne,
un cœur, un écrin.
Ne rien nier. Énoncer.
Écrire ce rune unique,
ce cri noir noué, ce couru rêche.

(Georges Perec)

Découvert ici chez Pur Rien ici

Illustration: Evgeni Gordiets

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Déménager (Georges Perec)

Posted by arbrealettres sur 7 avril 2020



Déménager

Quitter un appartement.
Vider les lieux. Décamper.
Faire place nette.
Débarrasser le plancher.
Inventorier ranger classer trier
Éliminer jeter fourguer
Casser
Brûler
Descendre desceller déclouer
décoller dévisser décrocher
Débrancher détacher couper tirer
démonter plier couper
Rouler
Empaqueter emballer sangler
nouer empiler rassembler
Entasser ficeler envelopper
protéger recouvrir entourer
serrer
Enlever porter soulever
Balayer
Fermer
Partir.

(Georges Perec)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | 6 Comments »

Yo-yo (Georges Perec)

Posted by arbrealettres sur 2 novembre 2018




    
Je me souviens du yo-yo.

(Georges Perec)

 

Recueil: Je me souviens
Traduction:
Editions: Hachette

Posted in poésie | Tagué: , , | Leave a Comment »

Bidon (Georges Perec)

Posted by arbrealettres sur 2 novembre 2018




    
Je me souviens quand j’allais chercher du lait dans un bidon en fer blanc tout cabossé.

(Georges Perec)

 

Recueil: Je me souviens
Traduction:
Editions: Hachette

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Gaston (Georges Perec)

Posted by arbrealettres sur 2 novembre 2018




    
Je me souviens de Gaston y’a le telefon qui son.

(Georges Perec)

 

Recueil: Je me souviens
Traduction:
Editions: Hachette

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Meccano (Georges Perec)

Posted by arbrealettres sur 2 novembre 2018




    
Je me souviens que je rêvais d’arriver au « Meccano » n°6.

(Georges Perec)

 

Recueil: Je me souviens
Traduction:
Editions: Hachette

Posted in poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Juvaquatre (Georges Perec)

Posted by arbrealettres sur 2 novembre 2018




    
Je me souviens des « Juvaquatre ».

(Georges Perec)

 

Recueil: Je me souviens
Traduction:
Editions: Hachette

Posted in poésie | Tagué: , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :