Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘gestes’

Comme il a des gestes semblables (Tawara Machi)

Posted by arbrealettres sur 27 août 2019



Je regarde avec toi occupant tout l’écran
une scène d’amour Comme il a des gestes semblables
l’acteur principal

(Tawara Machi)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Les poètes (Jacques Caçao)

Posted by arbrealettres sur 2 juin 2018



Ils naissent de la nuit
Sur des chemins d’étoiles
Avec au bout des cils
Des chants d’outre-espace
Avec au creux du cœur
Des fleuves à descendre
Et dans leurs mains tendues
Des partages étranges.
Les Poètes.

Ils montrent des chemins
Pour les temps à venir
Leur tête est balayée
Par des vents versatiles
Qui décrochent leurs feuilles
Quand l’hiver est venu
Et font de leurs cheveux
Des neiges éternelles
Les Poètes

Ils célèbrent nos messes
ET nos fêtes galantes
Ils expatrient l’amour
De la fange vénale
Ils arriment des sons
A nos gestes futiles
Et des signaux d’alarme
A notre devenir.
Les Poètes.

La mort ne les prend pas
Elle enseigne leur force
Purifie leur essence
Et leur cosmologie
Quand leur métamorphose
S’illustre d’un soleil
Tous les peuples résonnent
De croyances obscures;

Ils disent: les Poètes
Ce sont des gentils;
Ou les Poètes ce sont …
Ce sont des visionnaires;
Ou encore, les Poètes
Ce sont des sorciers;
Et même certains disent:
Les Poètes, ce sont des fous!

(Jacques Caçao)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 6 Comments »

Nudité (Hédi Kaddour)

Posted by arbrealettres sur 27 mars 2018



nudité

dans la rue silencieuse
certains rassemblent leurs gestes intérieurs
d’autres les jettent dans le vide
près de la fenêtre
un livre lentement se démode
la nudité pour un instant
est devenue la manière extrême
des êtres et des choses

(Hédi Kaddour)


Illustration: Paul Delvaux

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | 3 Comments »

Te connaître (Paul Eluard)

Posted by arbrealettres sur 13 décembre 2017


On ne peut me connaître
Mieux que tu me connais

Tes yeux dans lesquels nous dormons
Tous les deux
On fait à mes lumières d’homme
Un sort meilleur qu’aux nuits du monde

Tes yeux dans lesquels je voyage
Ont donné aux gestes des routes
Un sens détaché de la terre

Dans tes yeux ceux qui nous révèlent
Notre solitude infinie
Ne sont plus ce qu’ils croyaient être

On ne peut te connaître
Mieux que je te connais.

(Paul Eluard)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | 2 Comments »

L’Amoureuse (Jean Joubert)

Posted by arbrealettres sur 27 juin 2017



L’Amoureuse

Elle a des mains, des seins de glaise,
des gestes d’orge sous le vent,
un ventre d’ombre et de fougère
et une bouche à hauteur d’homme.

Elle gémit, elle m’appelle: amant,
et joue avec mes cils, elle sourit en pleurant.

Son toit est le plus pauvre, sa robe déchirée,
mais la clarté se plaît à son visage.

Elle dit: reste! elle dit: nous,
elle dit: pomme, amour, enfant.

Lorsque je pars, elle a ce geste lent
comme d’oiseau qui s’arrache à la terre.

(Jean Joubert)


Illustration: Fabienne Contat

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Toujours toi (Pierre Albert-Birot)

Posted by arbrealettres sur 22 septembre 2016



Toujours toi

C’est toi
Toujours toi
Toujours là
Dans ma peau
Dans mes gestes
Sur ma chaise
Dans mon lit
Dans ma voix
Dans mon oeil
Dans mon goût
Sur mes lèvres
Sous mon front
Dans mon ventre
Je m’en vais
Tu t’en vas
Je m’arrête
Tu t’arrêtes
Je reviens
Tu reviens
Je souris
Tu souris
Si j’ai faim
Tu as faim
Je veux ça
Tu veux ça
Je dis oui
Tu dis oui
Ah collage
Animal
Une fois
Seule fois
Dis-moi non
Et va-t-en

(Pierre Albert-Birot)


Illustration: Francine Van Hove

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Je t’aime (Ali Hamouda)

Posted by arbrealettres sur 6 septembre 2016



Par quels cris et par quels gestes est-on passé
Avant de pouvoir dire: « Je t’aime »?

(Ali Hamouda)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Galaxies (Margarita Guarderas de Jijon)

Posted by arbrealettres sur 31 juillet 2016



Il ne faut pas chercher
dans les lieux ouverts,
trop haut on pourrait
toucher au grand drap.
Nous bâtissons tous
une même couleur parmi
d’autres lointaines.
Seuls au large
pour ramper
par le noir des chiffres,
par le noir des gestes,
très bas dans le cycle,
très bas dans le cercle,
car tout se répète,
vers le rythme, vers le code
où l’étrange rite couve.

(Margarita Guarderas de Jijon)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Nos gestes (Jean-Louis Giovannoni)

Posted by arbrealettres sur 31 octobre 2015


Et s’il n’y avait d’air
que par nos gestes

(Jean-Louis Giovannoni)

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :