Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Gilles Brulet)’

Maman m’aime (Gilles Brulet)

Posted by arbrealettres sur 30 mai 2021



 

John-George Brown -the-swing

Maman m’aime

Maman m’aime
M’assied sur la balançoire
Me pousse
Très doucement
A la manière des mamans
Les arbres se balancent avec moi
La terre aussi
Ornée d’une écharpe de vent
J’entre fleur vivante
Dans la couleur du ciel.

(Gilles Brulet)

Illustration: John George Brown

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

De Normandie (Gilles Brulet)

Posted by arbrealettres sur 13 janvier 2020


 


 

ouistiti

de Normandie

Le semnopithèque à coiffe
Est un singe de Java
Le ouakari blanc
Est un singe d’Amazonie
Et le ptêtbinqunonptêtbinquouistiti?
Un singe de Normandie.

(Gilles Brulet)

Illustration

 

Posted in humour, poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

L’éléphant (Gilles Brulet)

Posted by arbrealettres sur 13 janvier 2020



 

éléphant  [1280x768]

L’éléphant

J’ai réussi
A savoir pourquoi
rarement s’énerve
L’éléphant
C’est tout simplement
Parce que la moutarde
A trompe à monter.

(Gilles Brulet)

Illustration

 

Posted in humour | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Maman m’aime (Gilles Brulet)

Posted by arbrealettres sur 10 décembre 2018



Maman m’aime

Maman m’aime
M’assied sur la balançoire
Me pousse
Très doucement
A la manière des mamans
Les arbres se balancent avec moi
La terre aussi
Ornée d’une écharpe de vent
J’entre fleur vivante
Dans la couleur du ciel.

(Gilles Brulet)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La bêche s’enfonce (Gilles Brulet)

Posted by arbrealettres sur 14 juillet 2016



 

rouge-gorge

La bêche s’enfonce
Sur la terre un rouge-gorge
De plus en plus près

(Gilles Brulet)

Illustration

 

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Le bout du monde (Gilles Brulet)

Posted by arbrealettres sur 1 août 2015


foret_1

A la nuit noire
Quand l’oeil lunaire
Ne regarde pas
Les forêts aux mille mâts
Lèvent l’ancre
Et
Imperceptiblement
Dans d’inimaginables musiques
Bercent leurs oiseaux
Jusqu’au vrai
Bout du monde.

(Gilles Brulet)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :