Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Gilles Deleuze)’

La joie (Gilles Deleuze)

Posted by arbrealettres sur 6 octobre 2018



Illustration: Josephine Wall 
    
La joie, c’est être présent
à plus grand que soi.

(Gilles Deleuze)

 

Posted in méditations | Tagué: , , , | Leave a Comment »

Ce n’est pas le manque (Gilles Deleuze)

Posted by arbrealettres sur 4 avril 2018




    
Ce n’est pas le manque ni la privation qui donne du désir :
on ne manque que par rapport à un agencement dont on est exclu,
mais on ne désire qu’en fonction d’un agencement où l’on est inclus.

(Gilles Deleuze)

 

Recueil: Gilles Deleuze Dialogues avec Claire Parnet
Traduction:
Editions: Flammarion

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ne pas  » faire le point  » (Gilles Deleuze)

Posted by arbrealettres sur 4 avril 2018



    

Ne pas  » faire le point  » : plutôt tracer des lignes.
Les lignes n’ont pas d’origine, et poussent par le milieu.

On ne fait jamais table rase,
on est toujours au milieu de quelque chose,
comme l’herbe.

Plus on prend le monde là où il est,
plus on a de chance de le changer…

(Gilles Deleuze)

 

Recueil: Gilles Deleuze Dialogues avec Claire Parnet
Traduction:
Editions: Flammarion

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Lignes (Gilles Deleuze)

Posted by arbrealettres sur 3 avril 2018




    
individus ou groupes,
nous sommes tous faits
de lignes

(Gilles Deleuze)

 

Recueil: Gilles Deleuze Dialogues avec Claire Parnet
Traduction:
Editions: Flammarion

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

L’élément naturel du poème (Gilles Deleuze)

Posted by arbrealettres sur 27 mars 2018




    
l’élément naturel du poème
est de s’effacer

jamais le poème n’est
a priori. C’est

l’immédiat immense

(Gilles Deleuze)

 

Recueil: Le Pli
Traduction:
Editions: de Minuit

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Je dois avoir un corps (Gilles Deleuze)

Posted by arbrealettres sur 26 mars 2018




    
Je dois avoir un corps
parce qu’il y a de l’obscur
en moi

(Gilles Deleuze)

 

Recueil: Le Pli
Traduction:
Editions: de Minuit

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , | Leave a Comment »

Quel est le format de la tristesse (Gilles Deleuze)

Posted by arbrealettres sur 26 mars 2018




    
quel est le format de la tristesse

une sorte d’oeil. Une pente

tout reste à dire

(Gilles Deleuze)

 

Recueil: Le Pli
Traduction:
Editions: de Minuit

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :