Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘grosse’

La paix du soir (René Char)

Posted by arbrealettres sur 31 décembre 2017



 

Don Hong-Oai  -9-4845d

La paix du soir aborde chaque pierre
y jette l’ancre de douleur
Puis vient la nuit grosse de batailles.

(René Char)

Illustration: Don Hong-Oai

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

La grosse femme nue (Richard Wright)

Posted by arbrealettres sur 26 mars 2017


 


 

Fernando Botero [1280x768]

La grosse femme nue
Au-dessus de son fourneau
Goûte la compote.

***

A nude fat woman
Stands over a kitchen stove,
Tasting applesauce.

(Richard Wright)

Illustration: Fernando Botero

 

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Fille Mer (Jean-Baptiste Besnard)

Posted by arbrealettres sur 2 décembre 2016



Fille Mer

Fille mer grosse de tempêtes à venir
Qui se fracasse les côtes
Qui se dépouille de ses algues
Pour en revêtir les rochers
Qui ôte sa robe d’écume
Pour en couvrir le rivage
Et m’apparaître dans splendide nudité
Qui prend le large quand je m’approche
Qui me lèche les pieds avant de les mordre
Qui danse devant moi au rythme des marées
Qui m’étreint de toutes ses vagues
Qui me fascine avec tous ses yeux de méduses
Et m’envoûte avec ses chants de sirènes
Qui me naufrage dans ma barque
Et je sombre dans ses profondeurs
Comme dans un ventre maternel.

(Jean-Baptiste Besnard)

Voir son site ici: Jean-Baptiste Besnard

Illustration: William Bouguereau

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Le jardin public (Daniel Boulanger)

Posted by arbrealettres sur 26 août 2016



la pomme ouverte d’un coup de dent
sourit du plus vieux sourire

l’amour échange ses visages
et les oiseaux leurs ailes

l’enfant montre du doigt
les beaux passants les dames caressantes

et sur un banc si grosse que s’enchante
la mémoire à mamelles

(Daniel Boulanger)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Femmes (Jean Joubert)

Posted by arbrealettres sur 12 août 2016



Femmes

La sainte du vitrail se gratte,
sort du corsage un sein
dont le bourgeon
s’enfle comme au printemps
l’annonce d’une rose.
Ah, quelle fleur de chair,
quelle tendre blessure
ici dans le secret de l’ombre se prépare?
Et sur la bouche qui s’entrouvre –
lèvres mordues,
sang vierge qui rutile –
quel songe rôde
dont le baiser l’embrase?

Sur son lit, la fille de joie,
souillée de sueur et de morsures,
dans la nuit chevelure s’endort,
se voit en rêve
grosse d’un dieu
qui bouge, qui la fend,
l’irrigue de lumière.

Femmes, je vous allie
d’un même élan, d’un même
amour,
dans la splendeur indivisée de l’aube.

(Jean Joubert)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Une grenouille (Pascal Commère)

Posted by arbrealettres sur 15 mai 2015


 

Énorme sur l’herbe grise une grenouille
— mais plus grosse que ça, et qui
ne bougeait pas plus qu’une pierre
                                                   u  t
                                                      a         e
Soudain voilà qu’elle s

(Pascal Commère)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | 1 Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :