Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘guérison’

D’un sommeil plus tranquille à mes Amours rêvant (Théophile de Viau)

Posted by arbrealettres sur 26 juin 2019



 

D’un sommeil plus tranquille à mes Amours rêvant
J’éveille avant le jour mes yeux et ma pensée,
Et cette longue nuit si durement passée,
Je me trouve étonné de quoi je suis vivant.

Demi désespéré je jure en me levant
D’arracher cet objet à mon âme insensée,
Et soudain de ses voeux ma raison offensée
Se dédit et me laisse aussi fol que devant.

Je sais bien que la mort suit de près ma folie,
Mais je vois tant d’appas en ma mélancolie
Que mon esprit ne peut souffrir sa guérison.

Chacun à son plaisir doit gouverner son âme,
Mytridate autrefois a vécu de poison,
Les Lestrigons de sang, et moi je vis de flamme.

(Théophile de Viau)

Illustration

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Paresseux morose (Henri Thomas)

Posted by arbrealettres sur 6 mai 2019




    
Paresseux morose
j’ai laissé passer
l’étoile et la rose
sans les regarder.

L’école des jours
instruit ses enfants :
« aimons-nous toujours,
mentons-nous souvent,

qui naît doit grandir
dans la déraison,
au mal du désir
pas de guérison ».

— Comprendre m’ennuie,
ces ruses, ces traits !
Le jeu de la vie
me trouve distrait.

A telle sagesse
je n’ai point de part,
je prends, je délaisse
au gré du hasard.

Derrière le voile
des métamorphoses
est-il une étoile,
est-il une rose?

(Henri Thomas)

 

Recueil: Poésies
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Même l’air se brise (Roberto Juarroz)

Posted by arbrealettres sur 4 juillet 2018




    
Même l’air se brise.
Même ce qui n’est pas se brise.
Même la brisure se brise.

Peut-être la brisure est-elle
la guérison de tout.

Peut-être la brisure est elle.

(Roberto Juarroz)

 

Recueil: Martine Broda pour Roberto Juarroz
Traduction: Martine Broda
Editions: José Corti

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Guérison (Odilon-Jean Périer)

Posted by arbrealettres sur 16 février 2018



Illustration: Theodore Chassériau
    
Guérison

Le gazon nourri des vertes banlieues,
Ma forêt d’amour aux chemins vernis,
Sont tout pénétrés d’une pâte bleue
– D’un azur solide où planter des nids.

Fuyons les pays que leur gloire encombre
(Quel désert superbe on ferait ici)
Nous irons au bois fouler le décombre
De tout ce laurier cher à mes amis

Il faut mettre au vert notre poétique.
Ne te grise plus de métaphysique,
Laisse épanouir ton corps triomphant.

Tout s’arrangera si tu es bien ivre !
Muse des taillis qui ris de mes livres,
Allons dans les bois te faire un enfant.

(Odilon-Jean Périer)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

En vérité, nous sommes une seule âme, moi et toi (Rûmi)

Posted by arbrealettres sur 13 mars 2017




En vérité, nous sommes une seule âme, moi et toi
Nous apparaissons et nous nous cachons toi dans moi, moi dans toi
Car il n’existe entre toi et moi, ni toi ni moi
Nous sommes le miroir et le visage à la fois
Nous sommes ivres de la coupe éternelle
Nous sommes le baume et la guérison
Nous sommes l’eau de Jouvence et celui qui la verse.

(Rûmi)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Danse ! (Rabbi Nahman de Braslav)

Posted by arbrealettres sur 11 janvier 2017


Danse !
Frappe des mains !
Fais surgir la mélodie !
Fais éclater le présent !
Découvre le miracle de l’aube
Fracturant la noirceur de la nuit.
Fais danser les lettres,
Les voyelles amoureuses
De lointaines consonnes.
Fais danser les mots
pour qu’ils deviennent des oiseaux
Ecris le chant joyeux de la guérison
Le chant précieux de la délivrance
Ainsi tu te souviendras de ton futur…

(Rabbi Nahman de Braslav)

Découvert au coeur du Souffle des Mots ici

Illustration et video danse ici

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Quel fruit est notre réserve, quelle fleur ? (Hilda Doolittle)

Posted by arbrealettres sur 28 novembre 2016



basilic-sacre1

Les murs ne tombent pas
[26]

Quel fruit est notre réserve,
quelle fleur ?

quelle saveur possédons-nous,
quelle guérison-des-nations particulière

est notre feuille ? est-ce le balsamodendron,
le simple basilique, ou bien nôtres

sont-elles la lance et la feuille-flèche
du palmier ?

sommes-nous nés d’une île ou d’un oasis
ou bien nous tenons-nous

sans fruit au bord du champ
afin d’étendre

l’ombre sur les moissonneurs de blé
dans la chaleur de midi ?

***

What fruit is our store,
what flower?

what savour do we possess,
what particular healing-of-the-nations

is our leaf? is it balsomodendron,
herb-basil, or is ours

the spear and leaf-spire
of the palm?

are we born from island or oasis
or do we stand

fruit-less on the field-edge,
to spread

shade to the wheat-gatherers
in the noon-heat?

(Hilda Doolittle)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

TU ES LA GROTTE JE SUIS LE FEU (Amadou Lamine Sall)

Posted by arbrealettres sur 28 novembre 2016



 

Arnold Böcklin _Calypso et Ulysse

TU ES LA GROTTE JE SUIS LE FEU

Tu es la grotte je suis le feu
tu es l’île je suis l’arbre
tu es la terre et je suis la pluie
tu es le sillon et je suis le grain
Pourquoi sur la terre ces hommes qui plantent les
arbres de l’espoir par leurs branches ?

Je t’ai cherchée partout et nulle part
entre la tige et la fleur parmi les rires du sommeil
parmi les caresses de l’absence
déjà le poème s’essouffle et les mots s’esquivent
la plume danse des arabesques saoule de son vin noir
les voyelles sont distraites et les consonnes rétives en procession
sur le vide de la page qui bâille

je voudrais te parler dans le ventre de la nuit
à l’heure où des miettes d’étoiles dansent sur ta bouche de miel et de fièvre
je sais que tu reviendras car je suis le fauve de ta tanière
le reptile qui te serpente et qui te ramène à la lumière du jour
déjà je mords tes paumes et chante dans la fraîcheur de tes cheveux…

Tu arrivais du nord là où le soleil épuise ses larmes derrière
les barreaux du ciel et tu m’attends du côté le plus divin de
ton corps là où les dieux ont fait pousser la fraise dans la
mangue le vent lève ton nom Boléro et ta bouche et tes lèvres infaillibles
ont l’arôme langoureux des chemins de miel que j’aime

je t’aime comme une guérison j’aime la saison de ta bouche quand tu ris
j’aime la maison de tes yeux et tu réchauffes mieux
que le ventre de l’ours à midi
tu es si belle que tu désamorces la course des météores
tu ne vieilliras pas jamais tu ne vieilliras en moi
jamais je ne vieillirai en toi

nous aurons la même route et elle sera la route de la terre

(Amadou Lamine Sall)

Illustration: Arnold Böcklin

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Guérison de la flamme (Georges Séféris)

Posted by arbrealettres sur 8 août 2016



G

Guérison de la flamme, la flamme seule :
Non par le goutte-à-goutte de l’instant
Mais par l’éclair, soudain,
Du désir qui rejoint l’autre désir
– Et chevillés ils restent
L’un à l’autre, et le rythme
D’une musique, au centre
A jamais, la statue

Que rien ne bougera.

Dérive, non, de la durée, ce souffle :
Mais foudre, qui tient la barre.

*

(Georges Séféris)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Prison de la santé (Françoise Campo-Timal)

Posted by arbrealettres sur 3 avril 2015



 

prison

Prison de la santé

Le long des murs mangeant la ville
patientes et prisonnières des parapluies noirs
les femmes attendent
la guérison de leurs hommes

(Françoise Campo-Timal)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | 2 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :