Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Guy Chambelland)’

Epuisé de ne rien comprendre à ma vie… (Guy Chambelland)

Posted by arbrealettres sur 23 février 2021



Illustration: Christiane Guicheteau

    

Epuisé de ne rien comprendre à ma vie…

Epuisé de ne rien comprendre à ma vie
Je pourrais m’en inventer une autre
Cela s’est vu

Mais qu’en ferais-je ?
Nulle envie
D’aller plus loin plus haut plus vite que le temps
qui met dix ans à faire une heure vive
Mais n’est pas là lorsque la balle arrive

J’ai besoin du train-train de la métaphore
Il me faut être ce buisson
Qui marche dans le feu mais jamais ne flamboie
Qui pense et ne se pense pas

Je ne peux me passer de ma souffrance
De veilleur sans fenêtre
Il faut que jusqu’au bout je sache
Que j’existe et que je meurs
Malgré moi.

(Guy Chambelland)

Découvert ici: https://schabrieres.wordpress.com/

Recueil:
Traduction:
Editions:

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

J’essaie (Guy Chambelland)

Posted by arbrealettres sur 12 mars 2020



J’essaie seulement d’être plus vrai
d’être plus proche
sans bien savoir de quoi de qui

(Guy Chambelland)


Illustration retirée sur demande de l’artiste

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , | 5 Comments »

Ah! Ah! (Guy Chambelland)

Posted by arbrealettres sur 5 août 2019


 

Ah! Ah!

Le poème n’a rien à voir avec l’invention.
Il n’est que la photographie d’un état d’âme
prise au bon moment et sous un bon angle.
(Il faut évidemment savoir répérer l’âme…)
Une fois cadrée il faut bien avouer
que rien n’est plus facile qu’un poème de génie.

(Guy Chambelland)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ici (Guy Chambelland)

Posted by arbrealettres sur 2 mai 2017



 

Illustration

    

Ici
le feu renvoie à sa naissance
la pierre énonce d’autres croyances
les choses persistent à différer
l’essentiel.
Ici
commence l’inéluctable attente
la parole
de nul écho
comme ultérieure
à tout instant.

(Guy Chambelland)

 

Recueil: Présence de la Poésie
Editions: Editions des Vanneaux

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un dieu me fuit que j’avais inventé (Guy Chambelland)

Posted by arbrealettres sur 24 mars 2017



…Un dieu me fuit que j’avais inventé
un grand cheval me fixe dans un rêve
un ciel de honte incendie la beauté…

(Guy Chambelland)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | 4 Comments »

Tout à l’heure (Guy Chambelland)

Posted by arbrealettres sur 29 juillet 2015


chien-parlant

Tout à l’heure la voix du chien était une voix d’homme.
Il s’est vite repris et a aboyé.

(Guy Chambelland)

Posted in poésie | Tagué: , , , , | 2 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :