Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Hadewijch II)’

Dans l’intimité de l’un (Hadewijch II)

Posted by arbrealettres sur 25 août 2018



 

Harumi Asada 001

Dans l’intimité de l’un,
ces âmes sont pures et nues
intérieurement,
Sans images, sans figures.

(Hadewijch II)

Illustration: Harumi Asada

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ce que l’on savoure (Hadewijch II)

Posted by arbrealettres sur 27 juin 2018



 

Brad Kunkle l

Ce que l’on savoure n’est que pressentiment ou désir,
Jusqu’à l’heure où le bien espéré se révèle :
Et la multitude innombrable des raisons
Qui me font vous préférer à toute chose,
M’échappent. Seigneur, quand je me tourne
Dans la nudité vers Vous seul,
Vous aimant sans pourquoi, Vous-même pour Vous-même.

(Hadewijch II)

Illustration: Brad Kunkle

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ce que l’homme appréhende (Hadewijch II)

Posted by arbrealettres sur 27 juin 2018



 

Fan Ho (17)

Ce que l’homme appréhende dans la connaissance nue de
haute contemplation, cela est grand assurément, et n’est rien,
Si je compare ce qui est saisi à ce qui fait défait.
C’est dans cette déficience que doit plonger notre désir :
tout le reste est par essence misérable.
Ceux dont le désir pénètre toujours plus avant dans la haute
connaissance sans parole de l’amour pur,
Trouvent aussi la déficience toujours plus grande,
A mesure que leur connaissance se renouvelle sans mode
dans la claire ténèbre,
Dans la présence d’absence…
Là, chose simple lui est révélée
qui ne peut l’être : le Rien pur et nu.

(Hadewijch II)

Illustration: Fan Ho

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Dieu (Hadewijch II)

Posted by arbrealettres sur 2 février 2017



Dieu,
ce « Rien pur et nu »

(Hadewijch II)

Illustration: Alex Alemany

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , | 4 Comments »

Il faut qu’il soit refondu et transformé (Hadewijch II)

Posted by arbrealettres sur 10 avril 2016



 

Djordje Prudnikoff -   (18)

Il faut qu’il soit refondu et transformé
Celui qui sans retour
Veut jeter l’ancre dans la belle Déité…
Louange ailée, pénétrez ciel
Et embrassez le Bien-Aimé !
Ses allées et venues m’ont désappris à la fois
La consolation et le chagrin,
La crainte, l’amour, le désir,
La connaissance et l’intelligence,
L’espoir, la jouissance

(Hadewijch II)

Illustration: Djordje Prudnikoff

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :