Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Halina Poswiatowska)’

Je rappelle (Halina Poswiatowska)

Posted by arbrealettres sur 21 août 2018



 

Akitaka Ito -medium

Je rappelle
si tu meurs
je ne mettrai pas une robe lilas
je n’achèterai pas de couronnes multicolores
avec le vent qui chuchote dans les rubans
rien de cela
rien
le corbillard arrivera – il arrivera
le corbillard repartira – il repartira
je me tiendrai à la fenêtre – je regarderai
je ferai signe de la main
j’agiterai un foulard
je ferai mes adieux
toute seule à cette fenêtre
et l’été
quand mai sera en folie
je m’étendrai sur l’herbe
sur l’herbe chaude
et de mes mains toucherai tes cheveux
et de mes lèvres toucherai la fourrure de l’abeille
mordante et belle
comme ton sourire
comme le crépuscule
et puis ce sera
argent – or
peut-être or et seulement rouge
car ce crépuscule
ce vent qui souffle instamment aux herbes
amour – amour
ne me laissera pas me lever
et m’en aller
comme d’ordinaire
à la maison maudite vide

(Halina Poswiatowska)

Découvert chez Lara ici

Illustration: Akitaka Ito

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Aujourd’hui j’aime (Halina Poswiatowska)

Posted by arbrealettres sur 22 mars 2018



Aujourd’hui j’aime
et de ma main
je dessine chaque nervure
chaque noeud en or
Aujourd’hui je suis
et aux feuilles
jaillissant de l’arbre
au doux pelage de l’herbe qui poussera
aux pommes qui vont mûrir
à l’oreille verte du printemps je chuchote
qu’hier obscurément
dans la mer bleue
on a noyé la mort

(Halina Poswiatowska)

Découvert chez Lara ici

Illustration: ArbreaPhotos
 

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Toutes les fois que le veux vivre (Halina Poswiatowska)

Posted by arbrealettres sur 5 mars 2017



toutes les fois que le veux vivre je crie
quand la vie me quitte
je me colle à elle
je lui dis – vie
ne t’en va pas encore

sa main chaude dans la mienne
mes lèvres à son oreille
je chuchote

vie
– comme si la vie était quelqu’un qu’on aime
et qui veut partir –

je me pends à son cou
je crie

je mourrai si tu pars

(Halina Poswiatowska)

Découvert chez Lara ici

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Je te souris (Halina Poswiatowska)

Posted by arbrealettres sur 24 mars 2015



 

Alphonse Mucha yK [1280x768]

Je te souris.

Qu’est-ce qu’un sourire?

Une lumière envoyée à une étoile par une étoile.

Une odeur qui lie les herbes en prairie bourdonnante.

Une douce couleur

la couleur verte de mes yeux s’emmêle dans tes doigts.

Tu tiens dans ta main le corps tout chuchotant de la prairie.

Le contour de l’herbe étroit et âpre raconte mes yeux qui regardent à l’infini.

Tu me souris.

(Halina Poswiatowska)

Découvert chez Lara ici

Illustration: Alphonse Mucha

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Encore un souvenir (Halina Poswiatowska)

Posted by arbrealettres sur 24 mars 2015



 

egypte-medecine [1280x768]

encore un souvenir
je viens d’écrire un mot
je suis plus vieille d’un mot
de deux
de trois
d’un poème

plus vieille – qu’est-ce que cela veut dire

dans l’abstraction qu’on appela histoire
m’a été assigné un espace étroit
d’ici – jusque-là

je grandis

dans l’abstraction qu’on appela économie
il m’a été ordonné de vivre

dans l’abstraction qu’on appela temps –

j’avance
je me perds
et poursuis mon errance

au Metropolitan Museum
dans la galerie des sculptures égyptiennes
la pierre sourit avec des lèvres de femme

(Halina Poswiatowska)

Découvert chez Lara ici
 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :