Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Henri-Frédéric Blanc)’

Dans les ruelles d’Arles (Henri-Frédéric Blanc)

Posted by arbrealettres sur 12 novembre 2022


534949843_8d83687a04

Les portes sont des nids d’âmes
et les couloirs des puits
plongeant dans le passé.

(Henri-Frédéric Blanc)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Lourde est mon âme… (Henri-Frédéric Blanc)

Posted by arbrealettres sur 12 novembre 2022


hkeewk0z

Lourde est mon âme
comme un hippopotame.
Pour n’être qu’un furet
folâtrant dans les prés,
quel est donc le secret?

(Henri-Frédéric Blanc)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

L’Essentiel (Henri-Frédéric Blanc)

Posted by arbrealettres sur 12 novembre 2022


garden

Le trésor de mon âme
je l’ai trouvé dehors
mais le coeur de toute chose
se trouve dans mon coeur.

(Henri-Frédéric Blanc)

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

La pluie (Henri-Frédéric Blanc)

Posted by arbrealettres sur 29 octobre 2022


m-Pluie_1_

La pluie qui tombe a je ne sais quoi d’ancien,
cette eau vieille me serre le coeur et me fait du bien,
elle a comme un arrière-goût d’ennui,
mais d’un ennui dont j’ai la nostalgie…
Voilà, j’y suis:
elle me rappelle les longs après-midi
passés, quand j’avais quinze ans, à regarder la pluie.

(Henri-Frédéric Blanc)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Fadeur fertile (Henri-Frédéric Blanc)

Posted by arbrealettres sur 29 octobre 2022


mystere-mon-beau-mystere-pourquoi-est-tu-si-attirant,M25218

Il ne faut pas tambouriner
pour chasser les démons qui,
enveloppés de vapeurs de soufre,
nous cachent l’extrême beauté des choses,
il ne faut pas claironner ni gesticuler,
ni faire des étincelles,
ni brasser l’air,
il faut être au contraire
merveilleusement fade.
Ne pas trancher d’un soupir
sur la nature ordinaire
c’est la clé qui fait surgir
l’extraordinaire.
Chut, ne point détonner…
et le mystère sort son nez.
Quand rien ne nous remarque,chaque chose se livre.

(Henri-Frédéric Blanc)

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Le poète écorché (Henri-Frédéric Blanc)

Posted by arbrealettres sur 29 octobre 2022


ecorche

Ce que j’ai dit m’asphyxie
et ce qu’il me reste à dire
me ronge.

(Henri-Frédéric Blanc)

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Dimanche (Henri-Frédéric Blanc)

Posted by arbrealettres sur 29 octobre 2022


ange

A la campagne on reconnaît le dimanche
aux froufrous des anges en robe blanche.

(Henri-Frédéric Blanc)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Le naufragé paresseux (Henri-Frédéric Blanc)

Posted by arbrealettres sur 29 octobre 2022


transat

Ma vie,
ce naufrage au ralenti
auquel j’assiste
dans mon transatlantique.

(Henri-Frédéric Blanc)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Nos regards s’aiment enfin (Henri-Frédéric Blanc)

Posted by arbrealettres sur 29 octobre 2022


regards

Un instant nous nous regardons dans les yeux,
nos regards s’aiment enfin
dans le nid profond d’une éternelle seconde
(cette seconde, j’en suis sûr,
je la retrouverai dans l’au-delà), puis
faisant semblant de rien
elle détourne les yeux.

(Henri-Frédéric Blanc)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | 13 Comments »

La vengeance (Henri-Frédéric Blanc)

Posted by arbrealettres sur 29 octobre 2022


lire

Aujourd’hui, pour me venger de vivre,
je vais sortir m’acheter un livre.

(Henri-Frédéric Blanc)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :