Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘herbe’

Ô lumineux matin (Anna de Noailles)

Posted by arbrealettres sur 21 février 2017



Carry Akroyd dragonflies

Ô lumineux matin

Ô lumineux matin, jeunesse des journées,
Matin d’or, bourdonnant et vif comme un frelon,
Qui piques chaudement la nature, étonnée
De te revoir après un temps de nuit si long ;

Matin, fête de l’herbe et des bonnes rosées,
Rire du vent agile, oeil du jour curieux,
Qui regardes les fleurs, par la nuit reposées,
Dans les buissons luisants s’ouvrir comme des yeux ;

Heure de bel espoir qui s’ébat dans l’air vierge
Emmêlant les vapeurs, les souffles, les rayons,
Où les coteaux herbeux, d’où l’aube blanche émerge,
Sous les trèfles touffus font chanter leurs grillons ;

Belle heure, où tout mouillé d’avoir bu l’eau vivante,
Le frissonnant soleil que la mer a baigné
Éveille brusquement dans les branches mouvantes
Le piaillement joyeux des oiseaux matiniers,

Instant salubre et clair, ô fraîche renaissance,
Gai divertissement des guêpes sur le thym,
– Tu écartes la mort, les ombres, le silence,
L’orage, la fatigue et la peur, cher matin…

(Anna de Noailles)

Illustration: Carry Akroyd

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Mon amour en légers atours (James Joyce)

Posted by arbrealettres sur 21 février 2017



Mon amour en légers atours
Va passant parmi les pommiers,
Là où les vents joyeux ne rêvent
Que de courir de compagnie.

Où s’attardent les vents joyeux
Pour courtiser les jeunes feuilles
Mon amour s’en va lentement
Penchée vers son ombre dans l’herbe.

Où le ciel tend sa coupe bleue
Par-dessus la terre qui rit,
Mon amour relève, légère,
Sa robe d’une exquise main.

***

My love is in a light attire
Among the apple-trees,
Where the gay winds do most desire
To run in companies.

There, where the gay winds stay to woo
The young leaves as they pass,
My love goes slowly, bending to
Her shadow on the grass;

And where the sky’s a pale blue cup
Over the laughing land,
My love goes lightly, holding up
Her dress with dainty hand.

(James Joyce)

Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 4 Comments »

Dès l’aube la pluie (Georges Bonnet)

Posted by arbrealettres sur 20 février 2017



 

Dès l’aube la pluie sa lenteur
ronronnante sur les toits
qui gardent encore un peu de lune

Les notes graves d’une gouttière
Le ciel bas pendu aux grilles

Obstinée et secrète
la gourmandise des herbes

(Georges Bonnet)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Où demeurent les sources (Alain Fabre-Catalan)

Posted by arbrealettres sur 17 février 2017



 

Où demeurent les sources

J’ai lancé ma pierre dans l’inconnu
contre les vitres de la nuit, dans le jardin des mots
plus affûtés que l’herbe sous la rosée des larmes
offertes au néant. J’ai connu la parade des corps amoureux
et caressé la vague claire qui dépose à brassée
ses paroles légères comme braise d’un feu
qui n’en finit pas de s’éteindre à l’approche des matins.

J’ai vu le dos luisant des rêves échoués comme blocs
erratiques dans le courant qui marque le passage
de la nuit au jour, sitôt dispersées les eaux profondes
du sommeil dans un flot d’images muettes.

(Alain Fabre-Catalan)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les fleurs dans le pré (Georges Bonnet)

Posted by arbrealettres sur 17 février 2017



Les fleurs dans le pré
filles des herbes

Dans la carrière la lumière
déshabillée
le bonheur d’être pierre

(Georges Bonnet)

Illustration: Carrières des Baux de Provence (Photo Ali)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Dire encore (Georges Bonnet)

Posted by arbrealettres sur 17 février 2017



Dire encore
avec des mots calleux par l’usage

La patience de la vigne
le geste lent des mûrissements

Le jeu frêle des hautes herbes
l’arbrisseau de peu de souffle

Avec ce qu’il faut
d’inquiétude dans la voix

(Georges Bonnet)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ils se cherchaient dans la boue comme dans les étoiles (Georges Bonnet)

Posted by arbrealettres sur 16 février 2017



Ils se cherchaient dans la boue
comme dans les étoiles
la tranquillité de l’herbe au pied des murs

les forêts Souveraines
les déserts de clarté

Nous aurions dû aimer
plus encore disaient-ils

(Georges Bonnet)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Qu’est-ce que la vie ? (Crowfoot)

Posted by arbrealettres sur 15 février 2017



bison-en-hiver [800x600]

Qu’est-ce que la vie ?
C’est l’éclat d’une luciole dans la nuit.
C’est le souffle d’un bison en hiver.
C’est la petite ombre qui court dans l’herbe
et se perd au coucher du soleil.

(Crowfoot)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Devant l’Amour (Gaston Couté)

Posted by arbrealettres sur 10 février 2017



Devant l’Amour

Un jour qu’elle allait, la pauvrette !
Sans entendre l’oiseau chantant,
Sans voir fleurir la pâquerette
Un gars passait dans le Printemps ;
Et comme elle pouvait encore,
Malgré tout, plaire aux amoureux,
Lui mit un long baiser sonore
Sur les oreilles et les yeux.

Rien qu’un baiser ! Pas de prières !
Non plus d’herbes de la Saint Jean !
Et le gars à l’étreinte claire
Partit plus loin dans le Printemps ;
Mais, là-dessus, la pauvre fille
Disait : « Je suis guérie, je vois
Dans mon cœur un soleil qui brille
Et j’entends en mon cœur des voix… »

(Gaston Couté)

 Illustration: Franz Xaver Winterhalter

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

ON PEUT DIRE AUSSI QUE JE PERDS MON TEMPS (Yves Artufel)

Posted by arbrealettres sur 8 février 2017



la-pensee-buissonniere_banniere-e-800x600

ON PEUT DIRE AUSSI QUE JE PERDS MON TEMPS

Je construis des murs effondrés, des sentiers, des orties

il vaudrait mieux me dit-on une parole solide et sûre
en harmonie avec les miroirs des forêts, les saisons

mais non je me plais à passer dans les buissons
je construis des branches, des sommeils, des jeunes herbes

(Yves Artufel)

Découvert ici: http://www.ipernity.com/blog/lara-alpha

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :