Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘hivernal’

Montagne hivernale (Sôseki)

Posted by arbrealettres sur 27 juillet 2021



    

Montagne hivernale
Y eût-il un promeneur
Resterait invisible

(Sôseki)

 

Recueil: Haïkus
Traduction: Elisabeth Suetsugu
Editions: Philippe Picquier

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Quelqu’un a-t-il déjà vu le cheval ? (António Ramos Rosa)

Posted by arbrealettres sur 20 juin 2021



Illustration: Nisaburo Ito  
    
Quelqu’un a-t-il déjà vu le cheval ? Je le
dessine dans le jeu des syllabes
musculaires. Haleine longue, volume de
désir, air pulsé des naseaux, jour clair.

Ici le pied ne pèse pas plus que l’ombre
du cheval en liberté lente,
pour que le cheval perde son halo, pour
que la main soit fidèle au regard lent,

et le profil de cendre bleue baigné
d’une clarté hivernale. Haletant, le temps
du cheval est une terre piétinée,

dénudée, aux vertèbres apparentes,
lisez le cheval dans l’ombre, en alerte,
dans la solitude de la plaine. Et d’une montagne.

(António Ramos Rosa)

 

Recueil: Le cycle du cheval
Traduction: du portugais par Michel Chandeigne
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Dans mon armoire à pharmacie (Jack Kerouac)

Posted by arbrealettres sur 13 mars 2021




    

Dans mon armoire à pharmacie
la mouche hivernale
est morte de vieillesse.

***

In my medicine cabinet,
the winter fly has died
of old age.

(Jack Kerouac)

 

Recueil: Poèmes
Traduction:
Editions: Seghers

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Réclusion huvernale (Bashô)

Posted by arbrealettres sur 18 mai 2018




    
Réclusion hivernale.
Je m’adosserai encore
A ce pilier.

(Bashô)

 

Recueil: Haïku
Traduction: Philippe Jaccottet
Editions: Fata Morgana

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Arbre de cristal (Anne Goyen)

Posted by arbrealettres sur 22 avril 2018



Illustration
    
Arbre de cristal

A l’aube
Déserté d’oiseaux,
L’arbre de cristal s’irise,
Lustre inversé
Sur nos arpents
De silence hivernal…

Y tremble
Un cœur d’enfant,
Muet
De merveille.

(Anne Goyen)

 

Recueil: Arbres, soyez
Traduction:
Editions: Ad Solem

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

DÉCEMBRE: A ELISE (William Faulkner)

Posted by arbrealettres sur 5 avril 2018




Illustration: ArbreaPhotos
    
DÉCEMBRE: A ELISE

Où s’est envolé le printemps qu’ensemble avons connu?
Les branches de l’an dernier sont stériles;
Mais j’ai vu tes mains saisir le temps hivernal
Et en lisser la pluie, et le laisser limpide.

Si de l’arbre assoupi ces feuilles brunes et tristes,
Si seulement les regrets se noyaient au départ du printemps,
Il n’y aurait plus chaque jour qui s’égoutte et pleure
Une année vide et amère dans mon coeur.

Dans l’hiver de mon coeur tu étais un arbre en bourgeons,
Et le printemps semblait encore plus doux, venant tard;
Tu étais le vent qui poussa le printemps jusqu’
Un jardin désolé.

Tu étais tout le printemps, et mai et juin
Verdirent plus radieux dans ta chair, mais maintenant
La pluie assombrit l’année, et morts le soleil et la lune,
Et le monde entier est noir, Ô beauté.

***

DECEMBER: TO ELISE

Where has flown the spring we knew together?
Barren are the boughs of yesteryear;
But I have seen your hands take wintry weather
And smoothe the rain from it, and leave it fair.

If from sleep’s tree these brown and sorry leaves,
If but regret could drown when springs depart,
No more would be each day that drips and grieves
A bare and bitter year within my heart.

In my heart’s winter you were budding tree,
And spring seemed all the sweeter, being late;
You the wind that brought the spring to be
Within a garden that was desolate.

You were all the spring, and May and June
Greened brighter in your flesh, but now is dull
The year with rain, and dead the sun and moon,
And all the world is dark, O beautiful.

(William Faulkner)

 

Recueil: Hélène: ma cour
Traduction: Michèle Plâa et Philippe Blanchon
Editions: La Nerthe

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un martin-pêcheur (Teihó Okada)

Posted by arbrealettres sur 16 octobre 2017



martin-pêcheur 9g [1280x768]

Un martin-pêcheur
brise son ombre pour pêcher
dans l’eau hivernale

(Teihó Okada)

Illustration

 

 

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Longues nuits hivernales (François Cheng)

Posted by arbrealettres sur 28 juin 2017




    
Longues nuits hivernales
Restent croisées nos branches

La promesse est en nous

Nous n’oublierons rien
Nous oublierons tout

Déjà proche est la brise

(François Cheng)

 

Recueil: A l’orient de tout
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Un peu de brume hivernale (Richard Wright)

Posted by arbrealettres sur 23 février 2017



rue

Un peu de brume hivernale
Laissée dans les rigoles
Par le balayeur.

***

Wisps of winter fog
Left by the streetsweeper’s broom
Along the gutters.

(Richard Wright)

Illustration

 

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Désolation (Richard Wright)

Posted by arbrealettres sur 25 septembre 2016



Désolation — un
Monde hivernal plein de pluie ;
Il pleut sur la pluie.

***

How lonely it is:
A winter world full of rain,
Rain raining on rain.

(Richard Wright)

Illustration: Kazuya Akimoto

 

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :