Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Hugo Friedrich)’

L’austérité d’un amour (Hugo Friedrich)

Posted by arbrealettres sur 26 juin 2018




    
l’austérité d’un amour
qui veut rester inemployé
et parle donc au désert

(Hugo Friedrich)

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

La poésie (Hugo Friedrich)

Posted by arbrealettres sur 15 décembre 2017



On en arriva à une rupture brutale avec la tradition ;
le poète refusa les normes et trouva dans ce refuge la justification de son originalité.
La poésie se voulut expression d’une souffrance enfermée dans ce cercle sans issue.
[…]
Elle s’affirma comme la manifestation la plus haute et la plus pure de la création littéraire ;
[…]
elle s’arrogea la liberté de dire tout ce que lui inspiraient une imagination impérieuse,
une intériorité élargie aux mesures de l’inconscient
et enfin un jeu avec une transcendance qui ne se réfère plus à rien.

(Hugo Friedrich)

Illustration: René Magritte

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La véritable liberté (Hugo Friedrich)

Posted by arbrealettres sur 22 mars 2016



C’est une ambition que l’on retrouve dans la poésie moderne
et qui part de l’idée que la véritable liberté est de
« saisir les relations cachées au moyen d’une intériorité
qui s’étend au monde entier et le simplifie »

(Hugo Friedrich)

Illustration
Illustration: ArbreaPhotos

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :