Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘humiliation’

La chair déformée (Max Jacob)

Posted by arbrealettres sur 28 mai 2018



Illustration: Guillaume Poupard
    
La chair déformée par ses humiliations
dit à la chair débordée par la joie:
« Je ne vous reconnais plus
– C’est que je suis maintenant moi-même »,
répond la complice.

(Max Jacob)

 

Recueil: Le Cornet à dés
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Je vous fais don de mon amour (Alain Borne)

Posted by arbrealettres sur 22 décembre 2017




    
Je vous fais don de mon amour
je vous fais don du chardon le plus doux du bouquet
cruel entre vos mains si pures
que la neige n’ose s’aventurer en leurs parages.

Vous savez ce qu’est l’amour humain
c’est tout ce que je puis offrir
et qui est vôtre
puisque rien ne passe pour mes yeux
l’éclat de votre front.

J’aurais voulu avant déjà
que moins de boue pendît de moi
qu’une plus sûre flamme tint dans ma main
et que l’humiliation de vivre dans les larves
et d’attendre la mort
acceptât de s’éteindre.

C’est dans la cendre qu’il faut accueillir ce pur rosier
C’est dans la cendre qu’il faut chercher son parfum.

Vous m’avez fait rêver d’un grand glacier de ciel
ô mon amour
unique autel digne de porter votre éclat.

Vous m’avez fait rêver d’un pur baiser d’absence
ô mon amour
seule aile transparente assez
pour respecter votre lumière.

(Alain Borne)

 

Recueil: Oeuvres poétiques complètes
Traduction:
Editions: Curandera

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le mauvais chien (Gisèle Prassinos)

Posted by arbrealettres sur 24 septembre 2017



Le mauvais chien

Je veux rester dans ma niche et ne voir personne.
Je veux garder mon os et le ronger seul,
à petits coups, jusqu’à en faire un chef-d’œuvre.

Chaque nuit, j’y travaillerai.
Je n’ai nul besoin de lumière,
mes dents sont des outils complets.
Si j’ai froid, je hurlerai peut-être
et me lamenterai d’être délaissé.

Au moindre bruit de pas,
pour ne pas subir l’humiliation d’une main compatissante
sur mon poil sensible,
je ferai le mort, respirant à peine,
à l’écoute du seul secours que j’attends.

(Gisèle Prassinos)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Si nous étions tes fils (Henri Cazalis)

Posted by arbrealettres sur 22 août 2017



Illustration: Michel-Ange
    
Si nous étions tes fils,

pourquoi condamnerais-tu des dieux
aux humiliations de la vie?

Pourquoi leur infligerais-tu
la honte de nourrir leur ventre

(Henri Cazalis)

 

Recueil: Le livre du Néant
Editions: Alphonse Lemerre

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le complice (Jorge Luis Borges)

Posted by arbrealettres sur 23 juin 2017



 

Le complice

On me crucifie et je dois être la croix et les clous,
On me tend la coupe et je dois être la ciguë.
On me trompe et je suis le mensonge.
On me brûle et je dois être l’enfer.
Je dois rendre grâce et hommage à chacun des instants du temps.
Ma nourriture, c’est toutes les choses.
Le poids précis de l’univers, l’humiliation, l’allégresse.
Je dois justifier ce qui me blesse.
Qu’importe mon bonheur ou mon malheur.
Je suis le poète.

(Jorge Luis Borges)

Illustration: Misha Gordin

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Né En 17 à Leidenstadt (Jean-Jacques Goldman)

Posted by arbrealettres sur 28 septembre 2016




Né En 17 à Leidenstadt

{Refrain:}
Et si j’étais né en 17 à Leidenstadt
Sur les ruines d’un champ de bataille
Aurais-je été meilleur ou pire que ces gens
Si j’avais été allemand ?

Bercé d’humiliation, de haine et d’ignorance
Nourri de rêves de revanche
Aurais-je été de ces improbables consciences
Larmes au milieu d’un torrent

Si j’avais grandi dans les docklands de Belfast
Soldat d’une foi, d’une caste
Aurais-je eu la force envers et contre les miens
De trahir: tendre une main

Si j’étais née blanche et riche à Johannesburg
Entre le pouvoir et la peur
Aurais-je entendu ces cris portés par le vent
Rien ne sera comme avant

On saura jamais c’qu’on a vraiment dans nos ventres
Caché derrière nos apparences
L’âme d’un brave ou d’un complice ou d’un bourreau?
Ou le pire ou plus beau ?
Serions-nous de ceux qui résistent ou bien les moutons d’un troupeau
S’il fallait plus que des mots ?

{au Refrain}

Et qu’on nous épargne à toi et moi si possible très longtemps
D’avoir à choisir un camp

(Jean-Jacques Goldman)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Il suffit d’un instant (Ramón Sampedro)

Posted by arbrealettres sur 6 mai 2016



Il suffit d’un instant
pour savoir où se trouve l’être humain :

Là où il y a de la tendresse
pour qui est affaibli.

Où il y a, pour qui a froid, un acte de chaleur.
Où il y a, pour la vie, un respect absolu.

Là où un être vit l’humiliation
d’un semblable comme sa propre humiliation.

Là où l’humour ne se confond pas avec la moquerie,
ni l’hypocrisie avec l’amour.

Il suffit d’un instant pour comprendre la douleur.

***

Basta un instante
para saber dónde hay un ser humano :

Allí donde haya ternura
para una debilidad.

Donde haya, para un frío, un acto de calor.
Donde Haya por la vida, absoluto respeto.

Allí donde haya un ser que siente la humillación
de un semejante comme su propia humillación.

Allí donde no se confunda humor con burla
ni hipocresía con amor.

Basta un instante para entender el dolor.

(Ramón Sampedro)

Découvert ici: https://schabrieres.wordpress.com/

Illustration: Tamara Lunginovic

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La Beauté (Campo)

Posted by arbrealettres sur 22 avril 2016



 

La Beauté

La Beauté à double lame, la délicate,
la meurtrière, est posée
entre l’altière douleur et la sainte humiliation,
l’éblouissement salvateur et
la brûlure,
pour la vivante, efficace séparation
de l’esprit et de l’âme, de la moelle et la jointure
de la passion et la parole…

(Campo)


Illustration: Andrzej Malinowski

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :