Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘idée’

Placez un mannequin (Laurent Albarracin)

Posted by arbrealettres sur 21 avril 2017



Placez un mannequin devant un miroir
et vous aurez l’idée de la conscience,
son regret, qui brillera dans ses yeux.

(Laurent Albarracin)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

SONNET METAPHYSIQUE (Charles Cros)

Posted by arbrealettres sur 15 mars 2017



 

SONNET METAPHYSIQUE

Dans ces cycles, si grands que l’âme s’en effraie,
L’impulsion première en mouvements voulus,
S’exerce. Mais plus loin la Loi ne règne plus :
La nébuleuse est, comme au hasard, déchirée.

Le monde contingent où notre âme se fraie
Péniblement la route au pays des élus,
Comme au delà du ciel ces tourbillons velus
S’agite discordant dans la valse sacrée.

Et puis, en pénétrant dans le cycle suivant,
Monde que n’atteint pas la loupe du savant,
Toute-puissante on voit régner la Loi première.

Et sous le front qu’en vain bat la grêle et le vent,
Les mondes de l’idée échangeant leur lumière
Tournent équilibrés dans un rythme vivant.

(Charles Cros)

 

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Il y a noir et l’idée du noir (Nicole Brossard)

Posted by arbrealettres sur 1 mars 2017



visages-noir-7a8e

il y a noir et l’idée
du noir un parcours des mains
des secousses comme si l’ombre allait
pénétrer dans les muscles
tailler dans la chair ses propres réponses
au sujet de l’universel

(Nicole Brossard)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | 4 Comments »

L’idée qu’il existe des centres inconsolables (Nicole Brossard)

Posted by arbrealettres sur 27 février 2017



helena-sofia-schjerfbeck-finnish-1862-1946-katkelma-1904-05-800x600

l’idée qu’il existe
des centres inconsolables
au milieu de la poitrine
pendant que nous arrivons
à nous en tirer
un cahier de roses
sous le bras

(Nicole Brossard)

 Illustration: Helena Sofia Schjerfbeck

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

DIRE : FAIRE (Octavio Paz)

Posted by arbrealettres sur 3 février 2017



OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

DIRE : FAIRE

1
Parmi ce que je vois et dis,
parmi ce que je dis et tais,
parmi ce que je tais et rêve,
parmi ce que je rêve et oublie,
la poésie.
Se glisse
parmi le oui et le non :
dit
ce que je tais,
tait
ce que je dis,
rêve
ce que j’oublie.
Ce n’est pas un dire :
c’est un faire.
C’est un faire
qui est un dire.
La poésie
se dit et s’entend :
est réelle.
Et à peine dis-je
est réelle
se dissipe.
Est-elle plus réelle ainsi ?

2
Idée palpable,
mot
impalpable :
la poésie
va et vient
parmi ce qui est
et ce qui n’est pas.
Tisse des reflets
et les défisse.
La poésie
semailles yeux sur la page,
semailles mots dans les yeux.
Les yeux parlent,
les mots regardent,
les regards pensent.
Entendre
les pensées,
voir
Ce que nous disons,
toucher
le corps de l’idée.
Les yeux
se ferment,
Les mots s’ouvrent.

(Octavio Paz)

 
Illustration: ArbreaPhotos

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Je marchais pour chasser mes idées sombres (Matsumoto Takashi)

Posted by arbrealettres sur 22 janvier 2017



 

Je marchais
pour chasser mes idées sombres –
un midi de papillons!

(Matsumoto Takashi)

Illustration: Thienbao

 

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , | 4 Comments »

Les Plaisirs du Reniement (Marie-Anne Bruch)

Posted by arbrealettres sur 5 janvier 2017



Les Plaisirs du Reniement

J’ai jeté ce matin mes robes démodées
Et les autres habits dont jadis je rêvais ;
L’espace d’une nuit et de quelques ondées
Mes livres préférés sont devenus mauvais.

J’ai sauté par dessus mes meilleures idées,
Suis passée à côté du peu que je savais ;
Mes questions d’hier sont ce soir éludées
Et j’efface mes pas des endroits où je vais.

Je détruis mes travaux, en sage Pénélope,
Plus vite que le Temps qui cependant galope,
Et chaque jour qui vient c’est ainsi que j’agis.

J’adore mes amis pourvu que nul ne reste,
Et rien de ce que j’ai n’échappe à ce gâchis,
Même pas mon amour, qu’aujourd’hui je déteste.

(Marie-Anne Bruch)

Découvert ici: Lucarne Poétique

Illustration: Helene Knoop

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Cas rédhibitoire (Jules Laforgue)

Posted by arbrealettres sur 12 décembre 2016



Cas rédhibitoire
(Mariage)

Ah! mon âme a sept facultés!
Plus autant qu’il est de chefs-d’oeuvre,
Plus mille microbes ratés
Qui m’ont pris pour champ de manoeuvre.

Oh! le suffrage universel
Qui se bouscule et se chicane,
À chaque instant, au moindre appel,
Dans mes mille occultes organes!….

J’aurais voulu vivre à grands traits,
Le long d’un classique programme
Et m’associant en un congrès
Avec quelque classique femme.

Mais peut-il être question
D’aller tirer des exemplaires
De son individu si on
N’en a pas une idée plus claire?….

(Jules Laforgue)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La chambre de Maria (Carlos Drummond de Andrade)

Posted by arbrealettres sur 6 décembre 2016



La chambre de Maria

Toute la maison ici se résume:
l’idée devient parfum.

(Carlos Drummond de Andrade)

Posted in poésie | Tagué: , , , | Leave a Comment »

Le poème est une goutte d’eau (Jean-Pierre Siméon)

Posted by arbrealettres sur 23 novembre 2016



 

Le poème est une goutte d’eau
il donne au désert l’idée de la fleur.

(Jean-Pierre Siméon)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :