Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘immatériel’

TOI (Michel Leiris)

Posted by arbrealettres sur 10 juillet 2018



Illustration: Marcio Melo
    
TOI

Mon livre doré sur tranches que je veux lire de bout en bout.
Mon gâteau d’anniversaire qui n’a pas besoin de bougies pour être illuminé.
Mon alcool qui enivre sans nausée ni mal de tête.
Mon établi pour une espèce immatérielle de menuiserie.
Mon bateau de plaisance toujours prêt à prendre la mer.
Mon violon qui se fait mélodie dès que ma main effleure ses cordes.
Mon arme de précision que ne salit aucune piqûre de rouille.
Mon aube sur les jardins verts et sur les tas de charbon.
Mon sentier de forêt tout jalonné de cailloux blancs.
Ma fable trop merveilleuse pour comporter le post-scriptum d’une moralité.
Mon château à multiples tourelles, évanoui alors que son pont-levis vient à peine de s’abaisser.
Mon unité, dans la présence et dans l’absence.
Mon alphabet — d’arc-en-ciel à zodiaque — aux vignettes peintes des tons les plus acides et, aussi bien, les plus doux.
Ma déchirure et ce qui la recoud.
Ma preuve par neuf.
Ma partie et mon tout.
Ma panacée.
Ma chance.
Ma raison et ma déraison.
Ma fraîcheur et ma fièvre.

(Michel Leiris)

 

Recueil: Haut Mal suivi de Autres lancers
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Natures immatérielles (Emmanuel Kant)

Posted by arbrealettres sur 5 juillet 2018



Je suis fortement enclin à affirmer l’existence en ce monde de natures immatérielles,
et à placer mon âme dans cet classe d’êtres.
On prouvera un jour, je ne sais où et quand,
que même en cette vie l’âme humaine se tient en indissoluble contact
avec toutes les natures immatérielles de ce monde de l’esprit,
que réciproquement elle agit sur elles et en reçoit des impressions.

(Emmanuel Kant)

 

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Reconnais la voix (Jacques Izoard)

Posted by arbrealettres sur 29 mai 2018




    
Reconnais la voix entre toutes.
Et aussitôt se lève en toi
l’écho pur, immatériel,
mais qui vrille en douceur.
Et mille voix, mille chants
jaillissent on ne sait d’où.

(Jacques Izoard)

 

Recueil: Lieux épars
Traduction:
Editions: De la Différence

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

LA MAIN CONTRE LA LUMIÈRE (Juan Ramón Jiménez)

Posted by arbrealettres sur 29 mai 2018



 

papillon épinglé

LA MAIN CONTRE LA LUMIÈRE

Nous ne sommes rien qu’un faible sac
de sang et d’os,
et une épingle, en vérité, peut nous tuer ;
mais en nous coule la semence
qui peut laisser s’échapper
le papillon unique,
de lumière seule et d’ombre seule seulement nôtres,
sans peau, sans filet ni armure,
sans rien ni personne qui
puisse l’attraper ;
l’être invulnérable,
immatériel, vaste comme le monde,
que, libre, comble l’infini
et qui en sort vers l’impossible.

***

LA MANO CONTRA LA LUZ

No somos más que un débil saco
de sangre y huesos,
y un alfiler, verdad, puede matarnos;
pero corre en nosotros la semilla
que puede dejar fuera de nosotros
la mariposa única,
de luz sólo y de sombra sólo y sólo nuestras,
sin piel, red ni armadura,
ni posibilidad de ser cazada
por nada humano ni divino;
el ser invulnerable,
inmaterial, tan largo como el mundo,
que colma, libre, lo infinito
y se sale de él a lo imposible.

(Juan Ramón Jiménez)

Illustration

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le coeur pris par elle en secret (Paul Verlaine)

Posted by arbrealettres sur 24 mai 2018



 

George Frederick Watts-« Choisir »

Le coeur pris par elle en secret

Toute grâce et toutes nuances
Dans l’éclat doux de ses seize ans,
Elle a la candeur des enfances
Et les manèges innocents.

Ses yeux, qui sont les yeux d’un ange,
Savent pourtant, sans y penser,
Eveiller le désir étrange
D’un immatériel baiser.

Et sa main, à ce point petite
Qu’un oiseau-mouche n’y tiendrait,
Captive sans espoir de fuite,
Le coeur pris par elle en secret.

L’intelligence vient chez elle
En aide à l’âme noble; elle est
Pure autant que spirituelle:
Ce qu’elle a dit, il le fallait

Et si la sottise l’amuse
Et la fait rire sans pitié,
Elle serait, étant la muse,
Clémente jusqu’à l’amitié,

Jusqu’à l’amour – qui sait? peut-être,
A l’égard d’un poète épris
Qui mendierait sous sa fenêtre,
L’audacieux un digne prix

De sa chanson bonne ou mauvaise!
Mais témoignant sincèrement,
Sans fausse note et sans fadaise,

(Paul Verlaine)

Illustration: George Frederick Watts

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Justice déparée (André Simoncini)

Posted by arbrealettres sur 4 février 2018




    
Justice déparée
Qui sublime la douleur

Dérive immatérielle
Glissade enivrante
Comme un droit
Au vertige féroce
Un dernier regard braqué
Vers la cime pâlissante

Enfin en symbiose
Avec l’éternité.

(André Simoncini)

Découvert ici: https://schabrieres.wordpress.com/

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

N’imaginez (Robert Sabatier)

Posted by arbrealettres sur 5 janvier 2018



Illustration: Hans Memling
    
N’imaginez

N’imaginez la musique des anges
immatérielle, avec des sons si purs
qu’aucun humain ne pourrait les entendre.

Ce long silence au port des solitudes,
c’est la musique en nous qui nous écoute
et nous jouons pour elle malgré nous.

La nuit du coeur peut s’étendre, il nous reste
cette harmonie où nous sommes le chant
lorsque la voix des anges nous recueille.

(Robert Sabatier)

 

Recueil: Oeuvres poétiques complètes
Traduction:
Editions: Albin Michel

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Une seule caresse donne cette sensation profonde (Guy de Maupassant)

Posted by arbrealettres sur 3 mars 2017



 

 

Une seule caresse donne cette sensation profonde, immatérielle
des deux êtres ne faisant plus qu’un, c’est le baiser.

Tout le délire violent de la complète possession
ne vaut cette frémissante approche des bouches,
ce premier contact humide et frais,
puis cette attache immobile,
éperdue et longue,
si longue !
de l’une l’autre.

(Guy de Maupassant)


Illustration: Auguste Rodin

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 8 Comments »

Ceux qui viennent du désert (Marc Alyn)

Posted by arbrealettres sur 20 janvier 2017



touareg

Ceux qui viennent du désert

Ceux qui viennent du désert
se reconnaissent à leur regard démesuré
d’où semble se déverser sans cesse
l’incandescence des sables fauves.
Ceux-là ont des gestes lents et fiers
qui ne peuvent se déployer
dans les limites de notre espace.

On dit que le désert
s’empare des hommes par leur âme
il pénètre en eux grain à grain
et peu à peu prend toute la place.
La sécheresse la soif la clarté
dressent leurs tentes au centre d’eux-mêmes.
Alors ils deviennent le désert
où tout laisse sa trace aussitôt effacée.
Ils sont dans la fournaise
en quête d’une source immatérielle.
Ils sont dans la lumière avides d’ombre spirituelle
au sein de cette absence calcinée
dans le dépouillement abstrait de la beauté

(Marc Alyn)

Découvert ici: http://revuedepoesie.blog.lemonde.fr/

 Illustration

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Espoir (Birago Diop)

Posted by arbrealettres sur 2 novembre 2016



Espoir

Le Rêve s’enfuit qui paraissait réel
Et le Silence pesant trouble l’Ame
Qui dormant du long Sommeil originel
Pensait y trouver un suprême Dictame.

Le Feu sacré s’allume et jette la Flamme
Subtile qui brûle le Sang essentiel.
Le Voile se déchire, le Corps se pâme
L’Œil un soir aperçoit l’Immatériel.

Les Morts ont gémi sous le Poids de la Terre
Et l’Ame peureuse sondant le Mystère
Tressaille et pleure à l’irrésistible Appel;

Mais dans le Futur que hante leur Misère
Plane encor l’Espoir Baume liminaire
Vainqueur du Destin, créateur d’Eternel.

(Birago Diop)


Illustration

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :