Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘imminente’

Nues (François Cheng)

Posted by arbrealettres sur 31 janvier 2020


hautecoeur-nuees-5

Aux imminentes nues
l’été se révèle transparence
De la chair fragrance
plus que le toucher aérienne

Par les brèches des ruines
arrivent les senteurs d’orage
Soif devenant don
hors-ciel dahlias du jour …

Aux imminentes nues
la terre soudain s’ouvre aux larmes
Proche du corps du coeur
pluie de pétales, extase d’étoiles

(François Cheng)

Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

CE SOIR-LA (Roger Kowalski)

Posted by arbrealettres sur 27 décembre 2017



 

CE SOIR-LA

Ce soir-là, en des temps plus anciens que l’enfance ; ce soir-là,
alors que la nuit était imminente, je vis votre visage, et tel, et si profond,

à ce point vous, bien-aimée, que je rencontrai seulement bien
plus tard, si divinement secret entre la branche qui frôlait les vitres

et les doigts serrant la plume, que les feux soudain s’allumèrent
dans mes forêts, coururent jusqu’à la frontière occidentale,

bondirent par-dessus les rivières, les étangs, flaques de tardives
pluies, me lièrent enfin pour jamais à l’arbre inquiet de votre sang.

(Roger Kowalski)

Illustration: Julie Heffernan

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Jeune en automne (Lorine Niedecker)

Posted by arbrealettres sur 11 avril 2016



 

Oiseau d'Argentine

Jeune en automne je disais : les oiseaux
sont dans l’imminente pensée
du départ

À mi-vie n’ai rien dit –
asservie
au gagne-pain

Grand âge – grand baragouin
avant l’adieu
de tout ce que l’on sait

***

Young in Fall I said: the birds
are at their highest thoughts
of leaving

Middle life said nothing –
grounded
to a livelihood

Old age – a high gabbling gathering
before goodbye
of all we know

(Lorine Niedecker)

Illustration: ArbreaPhotos
 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :