Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘impermanent’

Il suffit de voir (Ryôkan)

Posted by arbrealettres sur 27 juillet 2021



Illustration
    
Il suffit de voir.
De toute façon, le monde
est impermanent.
Qu’elles durent plus ou moins,
il ne reste rien des fleurs.

(Ryôkan)

***

 

Recueil: Ô pruniers en fleur
Traduction: Alain-Louis Colas
Editions: Folio

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :