Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘impertinent’

DANSE DES FLAMMÈCHES (Attila József)

Posted by arbrealettres sur 13 juin 2018



Illustration: Berthe Morisot
    
DANSE DES FLAMMÈCHES

Meule de feu, je voltige
Autour de toi, en flammèches.
En boitillant je jaillis
De tes douces tiges courbes.
Et hop ! du bout de ton nez,
Je te souris, mon amour.
Et le crépuscule arrive,
Drapé dans sa houppelande,
Gardant en sa pipe fraîche
Tes fretins de flammes qui
Me giflent sur les deux joues.
Accroupie es-tu, coquine ?
Et voilà que le buisson
Jette au loin ta jupe rouge
Dont tu l’as, impertinente,
Couvert pour te joindre à moi.
Rentre tes cornes de feu,
Étends-toi sur l’herbe tendre,
Pour que ton corps brun je puisse
L’oindre d’entière blancheur.

(Attila József)

 

Recueil: Aimez-moi – L’oeuvre poétique
Traduction: Georges Kassaï
Editions: Phébus

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La dame qui s’habillait en rose mauve (Jean-Pierre Chambon)

Posted by arbrealettres sur 2 mars 2018




    
La dame qui s’habillait
en rose mauve ou fuchsia
qui était drôle libre et impertinente
a quitté ce monde grisâtre
je repasse devant sa maison au portail rose
son ombre est dans le jardin
qui hante le seringa

(Jean-Pierre Chambon)

 

Recueil: Tout-venant
Traduction:
Editions: Héros-Limite

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La vie en ce jardin (Robert Sabatier)

Posted by arbrealettres sur 23 août 2016



La vie en ce jardin

Ils m’appellent lilas ! »
Disait-il à la rose
Et la rose riait
De ce nom peu banal.

lls m’appellent la rose ! »
Disait-elle au lilas
Et le lilas pensait
Que ce n’était pas mal.

Jasmin et chèvrefeuille
Entre eux s’amusaient bien
D’être garçon ou fille
Au caprice des mots.

Mais qu’ont-elles à rire,
Se demandait l’enfant,
Ces fleurs impertinentes
Que j’arrose le soir ? »

(Les fleurs ont d’autres noms
Au secret des corolles.
Celui qui les saurait
Serait fleur à son tour.)

« Ils m’appellent lilas ! »
Disait-il à la rose,
Mais l’abeille emportait
Son vrai nom sur ses ailes.

(Robert Sabatier)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :