Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘imploration’

Qui est moi ? (Alejandra Pizarnik)

Posted by arbrealettres sur 16 novembre 2018




    
Qui est moi ?
Seulement une imploration d’orpheline ?
J’ai beau parler je ne trouve pas de silence.
Moi, qui ne connais que la nuit de l’orphelinage.
Attente qui ne cesse pas,
petite maison de l’espoir.

(Alejandra Pizarnik)

 

Recueil: Approximations
Traduction: Etienne Dobenesque
Editions: Ypfilon

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les bourrasques de vent de neige (Béatrice Marchal)

Posted by arbrealettres sur 22 août 2018



sorbiersd [800x600]

Les bourrasques de vent de neige
ont laissé sur les crêtes
de rares sorbiers rabougris
penchant leurs grappes pâles
au-dessus du vide courbés pliés
comme pour retenir
dans une imploration sans fin
on ne sait quel amour.

(Béatrice Marchal)

Découvert chez la boucheaoreilles ici

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Pitié (Gérard Pfister)

Posted by arbrealettres sur 12 avril 2017




L’entrée du souffle
en sa demeure est joie
louange, perpétuelle
naissance, et cette
invocation sans mot
du nom, Seigneur —
quand vient à chaque
instant le temps
du départ se fait comme
un vide, un regret
poignant au coeur, cette
imploration sans voix
de notre voix d’enfant
pitié, ce dernier
abandon, cette confiance
ultime, Seigneur

(Gérard Pfister)

Illustration: William Blake

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

IMPLORATION (László Marsall)

Posted by arbrealettres sur 13 février 2017



IMPLORATION

Aie pitié de moi.
Décime mon escorte :
les orties de fer.
Ôte de mes mains
mes gants de clous.
Souffle les braises
de mes mots blessants.
Fais choir de ma tête
la corbeille en fil-de-fer

Je ne désire
briser ni mordre ni torturer
m’y installer ni la main y poser
faire la cour ni me venger
trembler de peur ni me défendre.

Aie pitié de moi.
Je suis las
de ce qu’ici tout pareil à la
même si ce n’est qu’un peu
mais tout le monde est malgré tout
un quelqu’à part.

Je suis las
de ce qu’à la fin
chacun
en soi
séparément :
Moi.

(László Marsall)

 Illustration: Misha Gordin

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

IMPLORATION (Hölderlin)

Posted by arbrealettres sur 28 août 2015



lune_nuages  [1280x768]

IMPLORATION

TROP souvent j’ai troublé, Etre sacré, ton coeur,
Ta divine paix d’or, et de ces Maux secrets,
Trop profonds de la vie
Tu appris la douleur de moi.

Oh, pardonne et oublie ! tel ce nuage, là,
Sur la lune en repos, je vais passer, et toi
Demeurer, ô lumière,
O Beauté à l’éclat serein.

(Hölderlin)

Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :