Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘imprégner’

Imprégnant tout (Richard Wright)

Posted by arbrealettres sur 10 avril 2017



 

Imprégnant tout,
Flottant ni vue ni connue —
Pluie d’hiver brumeux.

***

Wetting everything,
Wafting unseen and unheard,
Misty winter rain.

(Richard Wright)

Illustration: Georges Briot

 

 

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Mille diamants s’éparpillaient sur la rivière (Nicolas Diéterlé)

Posted by arbrealettres sur 25 mars 2017



Mille diamants
s’éparpillaient sur la rivière,
en une profusion joyeuse

Et moi qui me baignais,
j’étais l’un d’eux,
je n’étais pas plus grand
et pas moins éclatant
qu’un diamant

L’eau venait vers moi
avec cette vivacité heureuse
qui la caractérise,
elle, la toujours-jeune,
la vierge éblouissante,

puis elle m’entourait
de ses bras légers
pour que je brille
avec plus d’éclat encore

N’étais-je pas son enfant
qui voulait grandir sans frein,
parmi l’étincellement de ses frères,

et ne m’aidait-elle pas à croître,
grâce à l’huile du consentement
dont elle imprégnait mon âme
autrefois déchirée
par les cailloux du remords
et maintenant pacifiée,

baignant dans une lumière
sans lacunes ?

(Nicolas Diéterlé)

Découvert ici: http://www.bulledemanou.com/

Illustration: Paul Sérusier

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

A travers des milliers de syllabes de nébuleuses (Lina Lachgar)

Posted by arbrealettres sur 3 décembre 2016



 

A travers des milliers
De syllabes de nébuleuses
De lignes de chaînes et de chiffres
Tu marches jusqu’à moi
A travers les voix battantes
Du jour et de la nuit
Les jeux d’orgue
De la pluie
Ta trace imprègne
Mon moindre mouvement d’encre
Ma métrique est faite
Du récit de tes particules

(Lina Lachgar)

Illustration: Salvador Dali

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Je me tourmente trop pour ma santé (Etty Hillesum)

Posted by arbrealettres sur 21 août 2016



Je me tourmente trop pour ma santé,
et cela ne vaut rien.
Puissé-je être gagnée par cette impassibilité
qui imprégnait ce matin ton aube grisâtre.
Puisse ma journée dépasser enfin
la préoccupation de mon corps.

(Etty Hillesum)

Illustration: Gunther Von Hagens

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Comme si personne n’était dans cet état de tranquillité (António Ramos Rosa)

Posted by arbrealettres sur 1 août 2016



Comme si personne n’était dans cet état de tranquillité
où nous sommes au bord de l’inviolable
Tout ce que nous sommes est atmosphère
ni existence encore ni substance
mais vide repos penchant
pour ce qui ne s’ouvre pas n’éclaire pas
et reste en suspens telle une impossible possibilité
Si nous pouvions être seulement cette présence au bord
dans le cercle de l’intimité
si nous étions complets dans l’incomplétude
nous pourrions peut-être nous concentrer
sur ce qui sans se montrer serait une lenteur
lumineuse et la saveur d’un abîme sans nom
et occulte qui imprégnait toute la sphère de la maison

(António Ramos Rosa)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Pénétrer dans la caverne (Jacques Dupin)

Posted by arbrealettres sur 22 août 2015


843132_shadow_of_a_friend

être tiré par les mots
pénétrer dans la caverne
imprégner le tissu de l’écoute

(Jacques Dupin)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :