Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘incandescence’

Comme le phalène (Sergueï Essénine)

Posted by arbrealettres sur 4 avril 2018




    
Comme le phalène je vole droit au brasier
et baise l’incandescence.

(Sergueï Essénine)

 

Recueil: Journal d’un poète
Traduction: Christiane Pighetti
Editions: De la Différence
Publicités

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Démesure (Hédi Kaddour)

Posted by arbrealettres sur 23 mars 2018



démesure

les astres
sont des incandescences feutrées
dit-il en citant un penseur ancien
ou la lune est une barque
il marche avec les autres
en traitant de la démesure
à ras de terre les objets s’aggravent
et les voix d’elles-mêmes s’atténuent
dans ce qui se fait vrai silence

(Hédi Kaddour)


Illustration: Le Disque de Nebra

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Incandescence à la lisière d’un ciel bas (Paul Auster)

Posted by arbrealettres sur 9 mars 2018



 

Incandescence à la lisière
d’un ciel bas — la lumière-nid non dévorée
décline vers le minimum vital : du moineau
à l’oiseau sans nom, la distance
est la proie — fumée
qui atténue les braises, contrairement à la secte
d’ailes, où tu palpites, fumée épouse
du rougeoiement — dans la mémoire du moineau
cela parachève le sommeil des nuages.

(Paul Auster)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Que le jour semble étroit (Jean-Pierre Chambon)

Posted by arbrealettres sur 3 mars 2018



Illustration: Pierre Bonnard
    
Que le jour semble étroit
que la lumière aujourd’hui paraît terne
et mesquine
ah que ne donnerais-je pour revoir
les incandescences et éclaboussements de jaune
les ondoiements bleu azur ou lilas
les marbrures ocre orangé
les palpitations des roses violets et vermillons
d’une peinture de Bonnard

(Jean-Pierre Chambon)

 

Recueil: Tout-venant
Traduction:
Editions: Héros-Limite

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Tête ventre coeur réconciliés (Séverine Daucourt-Fridriksson)

Posted by arbrealettres sur 26 février 2018



Illustration: Oskar Kokoschka    
    
tête ventre coeur réconciliés. incandescence qui fouille aimer jusqu’à l’onde de choc.
idiotie flamboyante où il fait bon se consumer

.

(Séverine Daucourt-Fridriksson)

 

Recueil: Salerni
Traduction:
Editions: La lettre volée

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

J’AIME, TU AIMES (Rubén Darío)

Posted by arbrealettres sur 25 février 2018




    
J’AIME, TU AIMES

Aimer, aimer, aimer, aimer toujours, de tout
son être, avec la terre et avec l’horizon
dans l’éclat du soleil ou l’obscurité de la boue :
aimer pour toute science et pour toute aspiration.

Et quand la montagne de l’existence
nous est longue, haute, difficile et pleine d’abîmes,
aimer l’immensité que l’amour porte à incandescence
et brûler dans l’incendie de nos propres poitrines !

(Rubén Darío)

 

Recueil: Chants de vie et d’espérance
Traduction: Lionel Igersheim
Editions: Sillage

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le matin (Gérard Pfister)

Posted by arbrealettres sur 13 novembre 2017




Le matin dit le chant, le dernier givre
dans l’ombre longue des granges
la pensée malheureuse, l’incandescence
de la peau blanche lavée par l’hiver

(Gérard Pfister)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Dans le sillon du champ l’eau de pluie (Hilda Doolittle)

Posted by arbrealettres sur 2 juillet 2017



ETOILE-DU-BERGER [800x600] [800x600]

Hommage aux anges
[10]

Dans le sillon du champ
l’eau de pluie

montrait un bord fendu
comme d’un miroir brisé,

et dans le verre
comme dans une lance polie,

luisait l’étoile Hespéros,
blanche, lointaine et lumineuse,

incandescente et proche,
Vénus, Aphrodite, Astarté,

étoile de l’est,
étoile de l’ouest,

Phosphoros au lever du soleil,
Hespéros au coucher du soleil.

***

In the field-furrow
the rain-water

showed splintered edge
as of a broken mirror,

and in the glass
as in a polished spear,

glowed the star Hesperus,
white, far and luminous,

incandescent and near,
Venus, Aphrodite, Astarte,

star of the east,
star of the west,

Phosphorus at sun-rise,
Hesperus at sun-set.

(Hilda Doolittle)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

En attendant une femme près d’une statue de femme (Attila Jozsef)

Posted by arbrealettres sur 25 juin 2017



En attendant une femme près d’une statue de femme

Je rêve d’une femme, ah, qu’elle est sensuelle!
Brûlantes, ses si belles mains
Labourent mes cheveux et me soudent contre elle.

Femme à la peau qui luit dans le jour en déclin
Comme cette autre: la statue,
Que la lune salue de son rayon si fin.

Sa lèvre veut s’offrir comme celle, ingénue,
De pierre… offrant à la lueur,
A la lune en émoi, sa belle forme nue.

Sainte et lointaine femme au baiser enchanteur!
Sainte bouche enflammant ma bouche
Et s’y collant comme une pieuvre avec fureur!

Son parfum flotte, épais, m’étouffe sur sa couche,
Et mon cœur tremble en l’adorant
Tel un palmier haut et touffu que le vent touche.

Je montre la statue. Elle se met devant.
0 toi, statue incandescente,
Tu changerais la lune en un baiser fervent.

Près de toi, j’imagine une femme vivante.
Que la statue est froide! Oui, mais…
Ses seins luisants et fiers, dans ma bouche béante…

Amplement, je les mets.

(Attila Jozsef)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 4 Comments »

LA FLEUR DE LIS (Christiane Barrillon)

Posted by arbrealettres sur 16 mai 2017




LA FLEUR DE LIS

Pétales cristallins,
coupole de lumière,
limpidité voilée,
tamisée au fil fin
— et tenue par le vent
dont frissonne la main :
au seuil du soir
la fleur de lis
en rose incandescence
éclaire le jardin.

(Christiane Barrillon)

Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | 3 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :