Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘incandescente’

IZMIR À TROIS HEURES (Tomas Tranströmer)

Posted by arbrealettres sur 16 janvier 2019



IZMIR À TROIS HEURES

Peu avant la prochaine rue déserte
deux mendiants, dont l’un n’a plus de jambes –
et que l’autre porte de-ci de-là sur le dos.

Ils s’arrêtent – comme sur une route à minuit un animal
ébloui fixe les phares d’une voiture –
un instant puis continuent leur chemin

aussi vite que les écoliers d’une cour de récréation
et traversent la rue pendant qu’une myriade
d’horloges torrides tictaque dans l’espace de midi.

Du bleu qui passe sur la rade en glissades incandescentes.
Du noir qui rampe puis s’estompe, oeil hagard dans le roc.
Du blanc qui souffle en tempête dans le regard.

Lorsque les sabots ont piétiné trois heures
l’obscurité cognait aux parois de lumière.
La ville rampait aux portes de la mer

et scintillait dans la lunette du vautour.

(Tomas Tranströmer)

Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

CONTE D’HIVER (Alejandra Pizarnik)

Posted by arbrealettres sur 12 novembre 2018




CONTE D’HIVER

La lumière du vent dans les pins :
ces signes de tristesse incandescente,
est-ce que je les comprends ?

Un pendu se balance dans l’arbre marqué de la croix lilas.

Jusqu’au moment où il a réussi à se glisser hors de mon rêve
et à entrer dans ma chambre, par la fenêtre,
avec la complicité du vent de minuit.

(Alejandra Pizarnik)

Illustration; Vincent Desiderio

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

QUARTZ ROSE (Kenneth White)

Posted by arbrealettres sur 7 mai 2018



quartz_rose 

QUARTZ ROSE

« Il y a des pierres dans lesquelles toute
la gloire de la nature est comme concentrée,
de sorte qu’une seule pierre suffit à
certains hommes pour qu’ils possèdent la
contemplation suprême et absolue de la
nature. »
(Pline l’Ancien)

De quel noir ouragan
de quelle flambée d’enfer
de quels tourments de quelles métamorphoses

saisie enfin en une matrice de cristal
saisie enfin en sa forme sauvage
saisie en son aura parfaite

est venue cette pierre incandescente
est venue cette gloire immaculée
est venue cette idée de la terre

pour illuminer le ciel glacé

*

ROSY QUARTZ

« There are stones in which the whole
glory of nature is as though concentrated, so
that for certain men a single stone is enough
for them to possess the supreme and absolute
contemp la tion of nature. »
(Pliny the Ancient)

Out of what storm of darkness
out of what hellish blaze
out of what torments and what changes

held at last in a crystal matrix
held at last in its own wild form
held in its own unbroken aura

came this incandescent stone
came this immaculate glory
came this idea of the earth
to illuminate the frozen sky

(Kenneth White)

Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

NÉBULEUSE DU CANCER (Kenneth White)

Posted by arbrealettres sur 6 mai 2018



 

Nébuleuse du Cancer

NÉBULEUSE DU CANCER
« Ton intellect a sa demeure
dans une grande masse lumineuse. »
(Bardo Thödol)

Dans ce lumineux chaos je
vis et jouis de mon être
dans cette masse incandescente
d’où pourrait naître un univers

dans ce lumineux chaos je
ne pense ni ne sens, mais suis
mêlé à ce tourbillon de matière
la forme que j’étais ne me renferme plus
celle que je serai — pas même imaginée

*

THE CRAB NEBULA
« Your intellect dwells
in a great luminous mass. »
(Bardo Thödol)

In this lighted chaos I
live and move and have my being
in this mass of incandescence
the birthplace of a world perhaps
at least of a dancing star

in this lighted chaos I
no longer think or feel but am
involved in this swirling matter
the form I was no longer holding me
the form I will be not even imagined

(Kenneth White)

Illustration

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | 4 Comments »

PRINTEMPS INDIEN (Kenneth White)

Posted by arbrealettres sur 18 décembre 2017



 

nuit nord

PRINTEMPS INDIEN

A la recherche de l’Amérique rouge
pêcheur d’origines

« commencer à recommencer »

dans l’extrême Nord-Ouest

blancheur brumeuse dans l’air
l’âme de l’hiver éclate
et une étoile bleue hurle haut dans le ciel

le sang bondit
la main touche aux racines

le centre jaillit de partout

la réalité s’ouvre
incandescente

*

INDIAN SPRING

In search of red America
fisher of origins

« to begin to begin again »

now up in the high North-West

smoky whiteness in the air
soul of winter
breaking out into blue yelling star

the blood leaps
the hand touches roots

the centre starts from everywhere
reality’s blazed

(Kenneth White)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

J’ai posé mes rêves sur la pointe du lit (Évelyne Trouillot)

Posted by arbrealettres sur 19 décembre 2016



Andrius Kovelinas 488 

J’ai posé mes rêves sur la pointe du lit
pour que ne tremble point
la poussière de nos yeux

Pays de boues incandescentes
et de pétales en croix
Amour d’écumes de déraison
apprends-moi à marcher à petits pas
car la pluie s’impatiente
et les fleurs se rebellent
Pays de soleils irréels
le ciel attend
ton signal pour arrimer les étoiles

(Évelyne Trouillot)

Illustration: Andrius Kovelinas

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 3 Comments »

PORTRAIT (Alexandre Pouchkine)

Posted by arbrealettres sur 23 novembre 2015




PORTRAIT

Avec son âme incandescente,
avec ses passions orageuses,
intermittente, elle surgit,
mêlée à vous, femmes du Nord,
et, foulant les règles du monde,
elle s’élance et brûle entière
comme ferait une comète
dans le choeur fixe des étoiles.

(Alexandre Pouchkine)

Illustration: Zinaida Serebriakova

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Une larme incandescente (Georges Bataille)

Posted by arbrealettres sur 23 juin 2015



dans un suaire de roses
une larme incandescente
annonce le jour

(Georges Bataille)


Illustration: Alain Lecarpentier

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Bénite est l’allumette (Hannah Senesh)

Posted by arbrealettres sur 16 mai 2015



Bénite est l’allumette
qui se consume
en une flamme
incandescente

(Hannah Senesh)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :