Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘indescriptible’

BLANCHEUR (Yannis Ritsos)

Posted by arbrealettres sur 7 janvier 2019



    

BLANCHEUR

Il posa sa main sur la page
pour ne pas voir la feuille blanche.
Et il vit dessus sa main nue. Alors
il ferma aussi les deux yeux, et entendit
monter en lui, ensevelie,
la ténébreuse, l’indescriptible blancheur.

(Yannis Ritsos)

 

Recueil: La nuit dans le miroir et autres poèmes
Traduction: Dominique Grandmont
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

« Les jardins de notre enfance. » (Vincent La Soudière)

Posted by arbrealettres sur 21 juillet 2018



 

Illustration: Joan Justis    
    
« Les jardins de notre enfance. »
Voilà une phrase qui me trotte en tête depuis plusieurs jours.
On la dirait sortie d’un rêve, et peut-être en est-il ainsi.
J’ai beaucoup fréquenté les jardins au cours de mon enfance,
souvent en compagnie de ma cousine, dans un sentiment de joie indescriptible.
J’aimerais bien mourir dans un jardin entouré d’arbres et de fleurs, de parfums de fleurs.
Cette prédilection pour les jardins ne me quittera jamais.
Seul a disparu l’âge que j’avais à côté de ma cousine
et les cyclamens que nous cueillions à l’orée du bois.
C’est ce bonheur-là qui m’a permis de ne pas mourir prématurément
ni de désespérer tout à fait de cette vie.

(Vincent La Soudière)

 

Recueil: Brisants
Traduction:
Editions: Arfuyen

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

OÙ EST MA BELLE ? (Wei Zhuang)

Posted by arbrealettres sur 27 mai 2018



OÙ EST MA BELLE ?

Rare, cette beauté sans égale
Ebranle le coeur du pays entier
Aurai-je l’occasion de la revoir
parmi les fleurs ?
Arqués, ses sourcils ressemblent
A la crête des montagnes lointaines
Dans la douleur ma pensée s’envole vers elle

Derrière le paravent vert au phénix doré
Je regrette mon rêve interrompu
Les rideaux fermes
Le salon désert
Aucun chemin ne dessert les cieux émeraude
Impossible d’y envoyer mon message
Dans notre ancienne chambre
M’envahit une tristesse indescriptible

(Wei Zhuang)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Vivre c’est inventer (Maurice Blanchard)

Posted by arbrealettres sur 18 décembre 2016



Vivre c’est inventer

Dans la nuit brisée par l’orage, assis sur la margelle
d’un vieux puits, je fixai ce pétrifiant regard de
gorgone qui me dévorait déjà à l’autre bout du monde.
Ce n’est pas avec les mains que l’on saisit la vérité,
c’est en chassant au plus profond de l’abîme les
ténèbres de l’existence.
Ainsi, j’écoutais les chants harmonieux de la nuit
qui montaient des vagues entrouvertes.
Regarder son aurore, c’est là un bonheur indescriptible.

(Maurice Blanchard)

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

BLANCHEUR (Yannis Ritsos)

Posted by arbrealettres sur 13 mars 2016



BLANCHEUR

Il posa sa main sur la page
pour ne pas voir la feuille blanche.
Et il vit dessus sa main nue. Alors
il ferma aussi les deux yeux, et entendit
monter en lui, ensevelie,
la ténébreuse, l’indescriptible blancheur.

(Yannis Ritsos)

Illustration: Peter Callesen

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Déjanter l’inconnu (Charles Dobzynski)

Posted by arbrealettres sur 3 août 2015


Alone_in_the_unknown_by_webby85

Occuper les messages
occulter les passages
déjanter l’inconnu
habiter l’indescriptible

(Charles Dobzynski)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Arbres en fleur (Nicolas Dieterlé)

Posted by arbrealettres sur 21 mars 2015



 

Adrian Borda 00

Arbres en fleur, arbres en folie, neige distraite et conquérante, soleil rose

Arbres, pourquoi êtes-vous si indescriptibles ?
Vous me faites mal à force d’être indescriptibles.
Mais c’est un mal si doux

(Nicolas Dieterlé)

Illustration: Adrian Borda

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :