Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘inespéré’

Mystère (François Cheng)

Posted by arbrealettres sur 1 octobre 2018



Illustration: Alphonse Osbert
    

Mystère est un singulier qui ne se révèle
que par d’autres singuliers,
Que par le toujours inespéré face à face
des présences entrecroisées.

(François Cheng)

 

Recueil: Enfin le royaume
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

SI TU PEUX (Henry Bauchau)

Posted by arbrealettres sur 6 août 2018




SI TU PEUX

Si tu peux
prier
demande une âme vide
attentive
et ne présumant pas de ses forces.
Tu sens
et si c’est voir, tu vois
tes branches suivre la courbe
inespérée du vent.

(Henry Bauchau)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Obscur est l’ordre (Charles Juliet)

Posted by arbrealettres sur 24 juillet 2018




    
obscur
est l’ordre

imprévisible
le chemin

effrayante
la nuit
où descendre

se perdre

où quêter
cette autre
lumière
qui opère
la mutation

octroie
l’inespéré

(Charles Juliet)

 

Recueil: une joie secrète
Traduction:
Editions: Voix d’encre

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La possession (Jean Richepin)

Posted by arbrealettres sur 13 juillet 2018



Illustration: Lucie Llong
    
La possession dégoûte !
Et pourtant je te veux toute
Jusqu’à la dernière goutte.

Car, jamais désaltéré,
Sur tes lèvres je boirai
Toujours de l’inespéré.

(Jean Richepin)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La légèreté à peine croyable (Lorand Gaspar)

Posted by arbrealettres sur 14 avril 2018




    
la légèreté à peine croyable
inespérée nous ouvre un instant
mais à quoi au juste ? on la sent
comme un air devenu soudain lisible
dans les mains retournées –

(Lorand Gaspar)

 

Recueil: PATMOS et autres poèmes
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

UN CAMÉLIA (Julie Delaloye)

Posted by arbrealettres sur 25 février 2018



Illustration: Charles Gleyre 
    
UN CAMÉLIA

Elle s’approche du soir, lentement,
un camélia blanc sur l’épaule accroché.
Bruits de soie noire, plis sous les branchages,
dans l’ombre calme et du cercle entier de la nuit,
tandis que sur le visage et le flux des miroirs,
court le parfum fidèle, froissé, des sels dorés.

Errance de ce visage, clair et ardent,
qui, à travers l’orage inespéré d’août,
éclaire, et fait l’obscurité plus douce.

Elle peut passer, se couvrir d’ombre.
Qu’importe !
Elle a sur sa robe et dans ses doigts,
les clartés célestes pour refleurir,
plus haut, après la nuit.

(Julie Delaloye)

 

Recueil: Dans un ciel de février
Traduction:
Editions: Cheyne

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Telle une brassée de roses (Kostas Karyotakis)

Posted by arbrealettres sur 18 janvier 2018




    
Telle une brassée de roses

j’ai vu ce soir-là.
Dorée et subtile
par les rues, une senteur.
Et dans le coeur
une tendresse brusque.
Le manteau sous le bras,
le visage levé, irradié de lune.
L’atmosphère électrisée
de baisers, on dirait.
La pensée, les poèmes,
fardeau superflu.

J’ai comme l’aile brisée.
Pourquoi nous fut échu
cet été, je ne le sais pas même.
Pour quelle joie inespérée,
pour quelles amours,
pour quel voyage de rêve ?

(Kostas Karyotakis)

Découvert ici: https://desmotsetdesnotes.wordpress.com/

Recueil: Telles des guitares désaccordées
Traduction:
Editions: Bruno Doucey

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Derrière l’oeil fermé (René Char)

Posted by arbrealettres sur 29 décembre 2017



 Illustration: Fabienne Guilhem
    
Derrière l’oeil fermé d’une de ces Lois préfixes
qui ont pour notre désir des obstacles sans solution,

parfois se dissimule un soleil arriéré
dont la sensibilité de fenouil à notre contact
violemment s’épanche et nous embaume.

L’obscurité de sa tendresse,
son entente avec l’inespéré,
noblesse lourde qui suffit au poète.

(René Char)

 

Recueil: Fureur et mystère
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’asymétrie du ciel (Bernard Chambaz)

Posted by arbrealettres sur 29 décembre 2017



Illustration: Alex Grey
        
L’asymétrie du ciel et nos visages qui se font face
Ouï-dire le peu de paroles qui suffisent pour vivre
La paix très simple
À l’abri des menaces
Quand un courant d’air ouvre en grand la fenêtre
La brise annonce une perturbation
Quelques verbes murmurés dans l’évanouissement
D’un soleil devenu rose par la grâce des rideaux
Nos deux corps pleins de vide
À en croire les physiciens
Et l’inespéré

(Bernard Chambaz)

 

Recueil: Entre-Temps
Traduction:
Editions: Flammarion

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

J’entends des vagues (Alexandre Blok)

Posted by arbrealettres sur 12 décembre 2017




    
J’entends des vagues le mouvement tournoyant,
Et des grands navires l’approche,
Comme un message apporté d’une terre nouvelle.
C’est ainsi que file le fuseau sacré
Un songe vivant et fugitif,
Qui dit que la Joie viendra, inespérée,
Et que parfaite elle demeurera.

Et fleurit la Violette de Nuit.

(Alexandre Blok)

 

Recueil: Le Monde terrible
Traduction:Pierre Léon
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :