Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Inger Christensen)’

A CHACUN SA MER (Inger Christensen)

Posted by arbrealettres sur 30 janvier 2018



Illustration: Natacha Nikouline
    
A CHACUN SA MER

A chacun sa mer
à chacun ses abysses
à chacun son orgueil
aux drapeaux, aux bras et aux bouches
et les plumes de l’audace, horreur
à chacun son coeur
chacun
son

(Inger Christensen)

 

Recueil: HERBE
Traduction: Janine et Carl Poulsen
Editions: Atelier La Feugraie

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

BRUME GRISE (Inger Christensen)

Posted by arbrealettres sur 30 janvier 2018




Illustration: ArbreaPhotos
    
BRUME GRISE

Brume grise sur la baie de Knebel.
Des couteaux vibrant en cachette.
A cet endroit presque fortuit
qui me touche presque fortuitement.
Qui a le pouvoir ?

Et sous l’eau.
Sous la même brume gris-ardoise
qui coule si profondément en moi.
Des couteaux vibrant en cachette.
Qui n’a pas le pouvoir ?

Des pies de mer impuissantes. —
Des cris déchirants. —
Brume grise sur la baie de Knebel.

(Inger Christensen)

 

Recueil: HERBE
Traduction: Janine et Carl Poulsen
Editions: Atelier La Feugraie

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

FOSSILISATION (Inger Christensen)

Posted by arbrealettres sur 30 janvier 2018




    
FOSSILISATION

Sur la table
mes mains
Par terre
mes pieds
Dehors
quelque part au loin
je ne vois pas
ce que tu vois
avec mes yeux

(Inger Christensen)

 

Recueil: HERBE
Traduction: Janine et Carl Poulsen
Editions: Atelier La Feugraie

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

MOTS (Inger Christensen)

Posted by arbrealettres sur 30 janvier 2018




    
MOTS

mots préparés
dans l’après-ceci

douleur des yeux
proches d’une absence

(Inger Christensen)

 

Recueil: HERBE
Traduction: Janine et Carl Poulsen
Editions: Atelier La Feugraie

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

PÉNÉTRER (Inger Christensen)

Posted by arbrealettres sur 30 janvier 2018



Illustration: René Magritte
    

PÉNÉTRER

Pénétrer sans le savoir
Du doigt montrer la porte sans le savoir
Pénétrer dans la montagne et c’est toi-même
Pénétrer plus loin et ce n’est pas sûr
Pénétrer encore plus loin
et c’est toujours l’espace
et c’est toi qu’ils transportent
et c’est toujours ouvert
et c’est toi qui es ouvert
sans le savoir infiniment ouvert
Ils avaient allumé un soleil
Ils avaient hissé un drapeau
Pénétrer encore plus loin

(Inger Christensen)

 

Recueil: HERBE
Traduction: Janine et Carl Poulsen
Editions: Atelier La Feugraie

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

SEPTEMBRE (Inger Christensen)

Posted by arbrealettres sur 30 janvier 2018



Illustration: Sarah Trefny
    
SEPTEMBRE

Le lent se libère
le banc calme jubile enfin
les femmes qui tricotent l’été
regardent autour d’elles
les mailles filent
filent en exubérance pure
les larmes coulent
et occupent si peu de place dans le lac
les enfants naissent
regardent autour d’eux

(Inger Christensen)

 

Recueil: HERBE
Traduction: Janine et Carl Poulsen
Editions: Atelier La Feugraie

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

LES PIEDS D’HERBE CHUCHOTENT (Inger Christensen)

Posted by arbrealettres sur 30 janvier 2018



Illustration
    
LES PIEDS D’HERBE CHUCHOTENT

Les pieds d’herbe chuchotent
se glissent à travers nous,
les doigts de pin se touchent
quand les chemins se croisent,
la résine gluante qui suinte
nous colle l’un à l’autre,
les pics désireux d’été
hachent les coeurs d’ovaire durs.

(Inger Christensen)

 

Recueil: HERBE
Traduction: Janine et Carl Poulsen
Editions: Atelier La Feugraie

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

SOUS UNE VILLE (Inger Christensen)

Posted by arbrealettres sur 30 janvier 2018



Illustration: Marina Dieul
    
SOUS UNE VILLE

Sous une ville
le grand parcours
qui n’est pas le nôtre

Sous une pierre
les racines blanches
qui nous portent

A regarder l’herbe
je vois l’incertain

Une mort dénuée de sens
Une vie dénuée de sens

Dans l’herbe, des enfants, des oiseaux

(Inger Christensen)

 

Recueil: HERBE
Traduction: Janine et Carl Poulsen
Editions: Atelier La Feugraie

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

PAIX (Inger Christensen)

Posted by arbrealettres sur 30 janvier 2018




    
PAIX

Les colombes poussent sur le pré
De terre tu renaîtras

(Inger Christensen)

 

Recueil: HERBE
Traduction: Janine et Carl Poulsen
Editions: Atelier La Feugraie

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Le coeur est une lanterne (Inger Christensen)

Posted by arbrealettres sur 25 décembre 2017



le coeur est une lanterne
que le hasard balance
entre ce moi
et rien
dans la démence et la lumière

(Inger Christensen)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :