Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘inhospitalier’

Accroupis sur la nuit d’août (Vénus Khoury-Ghata)

Posted by arbrealettres sur 8 octobre 2018




    
Accroupis sur la nuit d’août
les gens des terres creuses applaudissent à chaque chute d’étoile
l’univers disent-ils n’en a pas pour longtemps
les oiseaux qui assuraient l’équilibre entre le haut et le bas ont vieilli
l’horizon tangue à la moindre chute de feuille

un oiseau descendant d’une lignée prestigieuse suit les méandres
de sa plume sur ta page
comment choisir entre deux mots alors qu’il hésite à atterrir
la page est terre inhospitalière et la plume qui écrit fusil de chasseur.

(Vénus Khoury-Ghata)

Découvert ici: http://laboucheaoreilles.wordpress.com/

Recueil: Gens de l’eau
Traduction:
Editions: Mercure de France

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’absence de haine (Etty Hillesum)

Posted by arbrealettres sur 25 août 2016



L’absence de haine n’implique pas nécessairement
l’absence d’une élémentaire indignation morale.
Je sais que ceux qui haïssent ont pour cela de bonnes raisons.
Mais pourquoi devrions-nous toujours choisir la voie la plus facile,
la plus rabattue ?
Au camp j’ai senti de tout mon être
que le moindre atome de haine ajouté à ce monde,
le rend plus inhospitalier encore.

(Etty Hillesum)

 

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :