Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘initier’

Les empressés (Rainer Maria Rilke)

Posted by arbrealettres sur 4 avril 2019



 

Maggie Taylor - Garden

Les empressés nous sommes,
Mais la marche du temps,
tenez-là comme rien
au sein du permanent toujours.

tout ce qui est vitesse
ne sera que déjà passé ;
car c’est ce qui séjourne
qui seul nous initie.

Jeunesse, oh ! ne le jette pas
ton cœur dans la rapidité
pas aux tentatives du vol.

L’obscur et la clarté,
la fleur comme le livre :
tout est repos.

***

Wir sind die Treibenden.
Aber den Schritt der Zeit,
nehmt ihn als Kleinigkeit
im immer Bleibenden.

Alles das Eilende
wird schon vorüber sein ;
denn das Verweilende
erst weiht uns ein.

Knaben, o werft den Mut
nicht in die Schnelligkeit,
nicht in den Flugversuch.

Alles ist ausgeruht :
Dunkel und Helligkeit,
Blume und Buch.

(Rainer Maria Rilke)

Illustration: Maggie Taylor

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Cuisses (Patrick Le Divenah)

Posted by arbrealettres sur 15 juillet 2018




    
Cuisses

leur unique syllabe fait vibrer les lèvres
cuisses ! Je sens jaillir lorsqu’elles se révèlent
du profond de mon corps une impatiente fièvre
pour la calmer éloignons d’abord ces dentelles

ces voiles complices artifices qui sèvrent
l’ardeur de mes désirs attisée par leur zèle
pour que glissent mes mains libres des tissus mièvres
aux pentes du plaisir secret qu’elles recèlent

cuisses qui vous ouvrez comme portes d’un temple
pour initier mes sens à de nouveaux mystères
je laisse ma mémoire au seuil de votre chair

vous qui me saisissez lorsque je vous contemple
ou que je vous saisis, comme je vous vénère !
cuisses, bien plus que celle du grand Jupiter

(Patrick Le Divenah)

 

Recueil: Blasons du corps féminin
Traduction:
Editions: L’Échappée Belle

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Quelle force, quel fleuve, quel profond feuillage (Jean-Claude Renard)

Posted by arbrealettres sur 6 août 2017


Lotus_Bouddha1

Si nous ne sommes pas trop étroits pour nous-mêmes
ni pour l’extase de l’été
quelle force, quel fleuve, quel profond feuillage
nous initieront-ils au corps de la Parole?

(Jean-Claude Renard)

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , | 2 Comments »

Le vide (Adonis)

Posted by arbrealettres sur 17 avril 2017



le vide n’est pas à l’extérieur,
dans les choses, dans les mots
Il est dans les lieux
dans mes organes
dans mes cellules en cet instant
il flotte écume sur ma peau
le doute est ma lumière éclatante

le vide m’apprend à apprivoiser la mort
à dresser les chevaux de ses passions
à m’initier aux mystères du renouvellement

le vide
première ébauche
de la construction de l’invisible
et ses paradis promis

(Adonis)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Il y a des gens (Katherine Pancol)

Posted by arbrealettres sur 25 juin 2016



Il y a des gens avec qui l’on passe une grande partie de sa vie
et qui ne vous apportent rien.
Qui ne vous éclairent pas, ne vous nourrissent pas, ne vous donnent pas d’élan.
Encore heureux quand ils ne vous détruisent pas à petit feu
en se suspendant à vos basques et en vous suçant le sang.

Et puis…

Il y a ceux que l’on croise, que l’on connaît à peine,
qui vous disent un mot, une phrase, vous accordent une minute,
une demi heure, et changent le cours de votre vie.

Vous n’attendiez rien d’eux, vous les connaissiez à peine,
vous vous êtes rendu léger, légère, au rendez-vous et pourtant,
quand vous les quittez, ces gens étonnants,
vous découvrez qu’ils ont ouvert une porte en vous,
déclenché un parachute, initié ce merveilleux mouvement qu’est le désir,
mouvement qui va vous emporter bien au-delà de vous même et vous étonner.

Vous ne serez plus jamais vermicelle,
vous danserez sur le trottoir en faisant des étincelles
et vos bras toucheront le ciel….

(Katherine Pancol)

 

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

REGAIN (Jean-Claude Xuereb)

Posted by arbrealettres sur 27 avril 2015



 

Léopold Survage 7

REGAIN

Dès le premier mot du poème
tremble l’ardeur à dénuder
la beauté intacte de vivre

Un air neuf avive l’espace
le soleil lave la lumière
l’oiseau lézarde le silence

Toujours aussi vif le regain
en liesse d’un autre rivage

Voici qu’irradie la joie
d’initier au premier matin du monde

(Jean-Claude Xuereb)

Illustration: Léopold Survage

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Etais-je espace ? (Robert Sabatier)

Posted by arbrealettres sur 16 mars 2015



Erik Johansson  rl

Etais-je espace ? Il poussait des murailles
Contre mon corps. Etais-je oiseau ? La terre
En s’éloignant m’initiait au vol.
Etais-je fleuve ? Auprès de moi la rive
Me dédiait ses arbres verdoyants

(Robert Sabatier)

Illustration: Erik Johansson

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :