Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘insidieusement’

CHAMADE (Jacques Basse)

Posted by arbrealettres sur 29 juillet 2017



Illustration
    
CHAMADE

d’où peut venir cette chamade
si pesante qui charge mon coeur
qui insidieusement bavarde
sans que j’en sache la teneur

blessante comme une gourmade
est-ce la lassitude des jours
qui marchande cette oeillade
où vivre est un compte à rebours

est-ce dû à de la malchance
à un concours de circonstance
ô mon coeur reste en espérance

la mort va dès la délivrance
le cri que le nouveau né lance
est déjà un déni d’assistance

(Jacques Basse)

 

Recueil: Le temps des Résonances
Editions: Rafaël de Surtis

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :