Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘invariant’

Notre seul point fixe (Michel Camus)

Posted by arbrealettres sur 20 janvier 2017



Notre seul point fixe
invariant dans l’univers :
Le Témoin en nous.

Anonyme. Autotranscendant.

A un autre niveau que celui de l’horizon
de nos sens.

Métaphoriquement cardiaque,
mais insituable et pourtant
silencieusement perceptible.

Le seul point d’appui de la conscience de soi
est au centre d’elle-même :
là où elle est infiniment soi.

*

Seule porte ouverte pour sortir de soi :
le silence.

Seule porte ouverte pour sortir de la littérature :
la transpoésie.

Sortir de la poésie, certes, mais sortir dedans.

De qui le silence est-il le maître à vivre
plutôt qu’à penser?

S’il est orienté vers le dieu caché
du silence,
le vol du phénix est toujours infaillible.

(Michel Camus)

Découvert ici: http://revuedepoesie.blog.lemonde.fr/

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :