Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Israël Eliraz)’

Encore une heure de lumière (Israël Eliraz)

Posted by arbrealettres sur 26 novembre 2022



Illustration: Christian Girault
    
Encore une heure de lumière
pour m’asseoir à tes côtés

te regarder
sous toutes tes faces

suivre au creux de ton épaule
l’action du temps sur ton visage :

comment il passe
sur lui et transforme derrière, au bout du sable

l’eau en des champs qui se déroulent
côte à côte, pendant que la lumière

jaune baisse puis remonte
s’incurve puis s’allonge un peu

Encore un moment, on ne la verra plus
Elle s’éteindra presque.

***

(Israël Eliraz)

Adaptatipn de Jean-Pierre Lemaire
 

Recueil: Poésies du Monde
Traduction:
Editions: Seghers

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

J’aime la présence (Israël Eliraz)

Posted by arbrealettres sur 28 mars 2018




Illustration: ArbreaPhotos
    
j’aime la présence du côté
fortuit des choses…

provoquer la matière…

attendre des imprévus…

saisir des chances…

(Israël Eliraz)

 

Recueil: et tout cela pour dire ose
Traduction:
Editions: José Corti

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Je les perds partout (Israël Eliraz)

Posted by arbrealettres sur 27 mars 2018



Illustration: Andrew Murray
    
je les perds partout, les poèmes

poches explosées sous la peau
du rêve

(Israël Eliraz)

 

Recueil: et tout cela pour dire ose
Traduction:
Editions: José Corti

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Oser dire oui (Israël Eliraz)

Posted by arbrealettres sur 26 mars 2018




    
oser dire oui n’est pas si peu
pour parvenir à l’essentiel

être éveillé au mouvement
de l’écoulement

(Israël Eliraz)

 

Recueil: et tout cela pour dire ose
Traduction:
Editions: José Corti

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Rien (Israël Eliraz)

Posted by arbrealettres sur 26 mars 2018




    
rien n’est
hors du monde

(Israël Eliraz)

 

Recueil: et tout cela pour dire ose
Traduction:
Editions: José Corti

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , | 2 Comments »

Le creux de ton cou (Israël Eliraz)

Posted by arbrealettres sur 26 mars 2018



Illustration: Anne Desmazures

    
« le creux de ton cou » appelle
un regard proche et dit
oui, mon amour

(Israël Eliraz)

 

Recueil: et tout cela pour dire ose
Traduction:
Editions: José Corti

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Tout se passe dans le présent (Israël Eliraz)

Posted by arbrealettres sur 26 mars 2018




    
tout se passe dans le présent,
un présent de pulsations

(Israël Eliraz)

 

Recueil: et tout cela pour dire ose
Traduction:
Editions: José Corti

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , | Leave a Comment »

L’essentiel de la vie humaine (Israël Eliraz)

Posted by arbrealettres sur 26 mars 2018




    
l’essentiel de la vie humaine

promener la chienne à la campagne

et rien devant
toi

(Israël Eliraz)

 

Recueil: Dehors
Traduction:
Editions: José Corti

Posted in humour, méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

C’est irrésistible (Israël Eliraz)

Posted by arbrealettres sur 25 mars 2018




    
C’est irrésistible le glouglou du présent

(Israël Eliraz)

 

Recueil: Août, à la limite des choses perdues
Traduction:
Editions: José Corti

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , | Leave a Comment »

Bouche à bouche (Israël Eliraz)

Posted by arbrealettres sur 25 mars 2018



Illustration: Alice de Miramon
    
bouche à bouche le bleu. Tout d’un
coup je sais que j’existe. J’y fais
mon nid. C’est simple

c’est tout ce qui compte

« nos corps feront jour
rien qu’en ouvrant les
bras sous le pommier. »*

* Sophie Loizeau

(Israël Eliraz)

 

Recueil: Août, à la limite des choses perdues
Traduction:
Editions: José Corti

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :