Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Jacques Ancet)’

La voix… (Jacques Ancet)

Posted by arbrealettres sur 29 janvier 2020



… je suis au centre où plus rien n’existe
que la lumière d’une fenêtre
comme suspendue entre ici et là-bas
hier et demain j’écoute une voix
je ne la reconnais que trop tard
elle parlait entre deux silences
et ne m’a laissé que cet instant
sans visage où plus rien n’a de nom.

(Jacques Ancet)

Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Je jette mon filet (Jacques Ancet)

Posted by arbrealettres sur 29 janvier 2020




Je jette mon filet et c’est toi
que je crois saisir. Mais tu n’es pas là
que dans le vide que tu me laisses.
Il y a des choses qui scintillent,
la nuque de vieillard du bébé,
les seins d’une fille, un géranium.
C’est toi peut-être ce souffle d’air
de l’orage qui vient, cette attente,
ce peu d’été tombé des platanes.

(Jacques Ancet)

Illustration: ArbreaPhotos

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un petit bruit têtu (Jacques Ancet)

Posted by arbrealettres sur 28 janvier 2020



Un petit bruit têtu

Sur les yeux la brume! elle est tout près,
on la reconnaît. Le jour est sombre.
Quelqu’un encore pourrait venir
apporter la tièdeur d’une main.
Ou cette image de la lumière,
mais on est seul. On ferme les yeux,
on écoute: les voix et la pluie.
Et, dessous, un petit bruit têtu.
Peut-être le coeur. On ne sait pas.

(Jacques Ancet)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 4 Comments »

On ne sait pas ce qu’on attend (Jacques Ancet)

Posted by arbrealettres sur 28 janvier 2020




On ne sait pas ce qu’on attend
au milieu des voix dans le brouillard
des gestes qui se perdent on attend
parfois le bruit de la pluie rappelle
quelque chose une ombre trop diffuse
presque une lueur une tiédeur
comme de main peut-être puisqu’on
est dans du corps que ça va venir
peu importe quand puisque ça vient

(Jacques Ancet)


Illustration retirée sur demande de l’artiste

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Tu n’en sauras pas plus (Jacques Ancet)

Posted by arbrealettres sur 28 janvier 2020




Ca n’existe pas puisque c’est là,
hors de toute image,
sans ces limites qui te font dire:
je vois le bol, la table.
Pourtant c’est à travers ces limites
que soudain te touche quelque chose.
Ca bouge sans bouger.
Comme un air qui ne passerait pas,
un fil entre ton corps et les choses.
Tu n’en sauras pas plus,
tu le sais.

(Jacques Ancet)

Illustration: ArbreaPhotos

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

J’attends (Jacques Ancet)

Posted by arbrealettres sur 25 janvier 2020



– Qu’est-ce que tu fais?
– J’attends.
– Quoi?
– Si je savais.

(Jacques Ancet)


Illustration retirée sur demande de l’artiste

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Qu’elle soit le feu (Jacques Ancet)

Posted by arbrealettres sur 22 janvier 2020



Qu’elle soit le feu

Que ma voix circule entre les mots,
qu’elle n’en fasse pas des idoles
mais les icônes de ce qui vient.
Qu’elle soit ce souffle comme toi
qui passe et qui jamais ne s’arrête,
qu’elle fasse entendre le silence
qui n’est pas l’envers de la parole
mais sa force. Qu’elle soit le feu
qui, comme toi, traverse la nuit.

(Jacques Ancet)


Illustration

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Presque (Jacques Ancet)

Posted by arbrealettres sur 22 janvier 2020



Presque

Au milieu des voix, la voix.
Je l’écoute, je ne la comprends pas.
Ni trop loin, ni trop près, ailleurs.
Un peu d’eau sous les paroles.

Une sorte de goutte à goutte obscur.
Puis rien qu’un silence sonore dans la bouche.
Une phrase, peut-être, prononcée sans savoir.
Une autre.

Et c’est comme un voyage de syllabes,
une lente dérive. Et, soudain, presque un mot.

– Presque?
– Oui, presque.
– Et que dit-il?
– Que c’est là.

(Jacques Ancet)


Illustration

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Que je sois l’inconscience des fleurs (Jacques Ancet)

Posted by arbrealettres sur 22 janvier 2020



Que je sois l’inconscience des fleurs

Que je sois toujours comme cet arbre.
Certains jours il revient sur la vitre
ébloui de sa propre blancheur.
Il ne la connaît pas. Il l’accueille
mais il l’oublie. Que chaque heure soit
cette même blancheur, cet oubli.
Le vide d’un accord immobile
qui n’attend rien que sa propre attente.
Que je sois l’inconscience des fleurs.

(Jacques Ancet)


Illustration

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

On ne sait pas si c’est toi (Jacques Ancet)

Posted by arbrealettres sur 20 janvier 2020


poésie

 

Dans les livres je trouve ta trace:
une sorte de miroitement
aux limites du sens. Sous les mots
on dirait un sursaut mais à peine
sensible, quelque chose qui passe
sans qu’on le sache. On tourne une page
et c’est comme un vent frais qui se lève.
On le voit sur la fenêtre: il bouge,
il brille. On ne sait pas si c’est toi.

(Jacques Ancet)

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »