Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Jacques Cassabois)’

Je brûle (Jacques Cassabois)

Posted by arbrealettres sur 17 juillet 2017



Je brûle

Oh !
J’ai ici,
sous la peau,
sous les côtes,
sous le cœur,
derrière,
derrière,
derrière encore,
un …
un …
C’est rond,
et lourd,
et chaud,
C’est chevelu comme un brouillon,
et parfois
chauve comme un labour.
C’est tout au bout de moi,
Si loin.
Je ne suis pas si loin pourtant.
C’est dans les mots
Quand je me tais, si près,
si près.
Ca court, ça danse
et me devance,
Et moi,
derrière,
derrière,
je brûle d’impatience
de capturer ce feu follet.
Mais vous qui me voyez passer,
donnez-moi donc
une montagne de papier,
un océan de paille,
ou
une grande cause enflammée,
sinon
je n’aurais bientôt plus
qu’un tas de cendres
à me fumer
sous la dent.

(Jacques Cassabois)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

LE FEU DE BOIS (Jacques Cassabois)

Posted by arbrealettres sur 16 septembre 2015



LE FEU DE BOIS

Ecoute bien la fumée.

Des mains y effacent les brouillons des poèmes
Ecrits à la sève
De l’arbre
Grignoté par les souris
Du feu.

(Jacques Cassabois)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

AU FEU (Jacques Cassabois)

Posted by arbrealettres sur 12 septembre 2015



AU FEU

Traîtreusement
La fumée
Protège la fuite de l’incendiaire,
Étouffe son forfait,
Toussote,
Crachote,
Croit influencer les nuages,
Mais trompée par la brume,
Ses remords
Et son amertume,
Elle s’épuise au ras des terres.

(Jacques Cassabois)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :