Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Jacques Gaucheron)’

L’oiseau-coeur (Jacques Gaucheron)

Posted by arbrealettres sur 14 janvier 2017



L’oiseau-coeur

Allez promener dans les bois
Sur une écorce à la clairière
l’oiseau-coeur se pose parfois

Il chante pour que persévèrent
le printemps et les primevères
pour que dure un peu le bonheur

Allez promener dans les bois
sans effaroucher l’oiseau-coeur
Il n’ouvre l’aile qu’une fois.

(Jacques Gaucheron)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Sirène (Jacques Gaucheron)

Posted by arbrealettres sur 19 avril 2016



Oh! Dites-moi en quelles mers
n’aurons-nous pas sans le vouloir
longtemps trop navigué
Tous les sillages sont amers

Claque le vent dans la misaine
Frappe la vague sur l’étrave
La vie nous glisse entre les doigts
comme fuient de nous les rivages

aux vocalises des sirènes

Quatre notes qui sont leur chant
Une goutte de vif argent
dans le vivier
broussailleux d’algues de ta mémoire

Eclats de rire éclats de voix
O délicieuses vocalises
Faut-il se souhaiter encore
d’heureux naufrages…

(Jacques Gaucheron)

Illustration: Ekaterina Moré

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Phénix (Jacques Gaucheron)

Posted by arbrealettres sur 2 février 2016


Cet oiseau-là
ressemble à tous les oiseaux
puisqu’il bat des ailes

Comme le jour il a des aubes
et des crépuscules cendreux

De quel désir chaque matin
vas-tu t’enhardir à renaître

secoue les cendres de la nuit
l’aurore est là

Drôle d’oiseau que voici
qui jette dans le bûcher
où il se consume
le fagot de ses souvenirs

afin d’apprendre à vivre sans regret.

(Jacques Gaucheron)

Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ondine (Jacques Gaucheron)

Posted by arbrealettres sur 1 février 2016


Elle vit dans les eaux du rêve
Elle a la forme de l’eau vive

Elle est de nacre au bord des grèves
et fugitive comme un rire

Plus invisible que le verre
encor plus brève qu’un soupir

Elle est de soie près de nos rives
Elle est de joie dans nos délires

Elle a la forme de l’eau vive
Elle est de nacre si craintive

que nul n’oserait la poursuivre
dans ses palais d’algue et de verre

jusqu’au sable obscur de nos rêves.

(Jacques Gaucheron)

Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :