Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Jean-Claude Faucheux)’

Romantique (Jean-Claude Faucheux)

Posted by arbrealettres sur 1 mars 2017



 

Le courrier, ça chemine.
Des cachettes du sac
la lettre hoche la tête:
J’ai le timbre fêlé
d’avoir tant voyagé!
Et la dame en liseuse
amoureusement songe:
Le désir qui m’anime
est celui qui le ronge.

(Jean-Claude Faucheux)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un joli métier (Jean-Claude Faucheux)

Posted by arbrealettres sur 11 avril 2016



De pierre de taille de granit ou de sable
je cherche des poèmes avec vue imprenable
les tape à la machine
_ j’ai l’impression de les écrire _
les multiplie à l’eau de vie
Alors commence la visite

Nous sortons de l’école
par des paroles buissonnières
entrebaîllons la porte
Comme il fait sombre
chacun y va de sa lumière
Quand on sort
_ si on sort _
on est comme tout illuminé
de l’intérieur

Le monde est neuf comme un chantier

C’est un joli métier.

(Jean-Claude Faucheux)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Cascade (Jean-Claude Faucheux)

Posted by arbrealettres sur 21 mars 2016



Je t’apprendrai à jouer avec le feu
à te rompre le cou à te briser les reins
à marcher dans le vide sur une corde raide
à te casser les dents à suer eau et sang
à encaisser les coups sans plier le jarret
à griller les feux rouges de l’humaine bêtise
à déraper sur l’aile de l’utopie folle
à piler sur un mètre au passage de l’amour
(il est aveugle)
Il faudra bien t’apprendre
à cascader ta vie
puisque ta mère a eu l’imprudence divine
de te donner le jour.

(Jean-Claude Faucheux)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le barreau scié (Jean-Claude Faucheux)

Posted by arbrealettres sur 20 mars 2016



Cent pas
dans l’antichambre de la nuit
Bouches closes des portes emmurées
Murs sourds de secrets dévorés
Enfin la volte-face
A la fenêtre
et le barreau scié.

(Jean-Claude Faucheux)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Objectif (Jean-Claude Faucheux)

Posted by arbrealettres sur 12 février 2016



 

Obture l’éphémère
Diaphragme le silence
Révèle l’inavoué

Déclenche l’éternel

(Jean-Claude Faucheux)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Clos comme un secret (Jean-Claude Faucheux)

Posted by arbrealettres sur 31 janvier 2016



Dense comme un métal
précieux comme une pierre
poli comme un œuf
plein comme une hanche
tiède comme un galet
rond comme un sein
blanc comme la chaux
vivant comme le désert
inutile comme l’amour
fou comme le lecteur
fraternel comme le feu
éclaté comme un rire
secret comme un jardin
clos comme un secret.
Le poème

(Jean-Claude Faucheux)

Illustration: ArbreaPhotos

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Amphore (Jean-Claude Faucheux)

Posted by arbrealettres sur 28 janvier 2016


Amphore blonde au col de cygne brun
tu as le port de tête des porteuses du Sud
tu marches dans ton corps dans l’huile du soleil
et j’aime quand tu verses l’eau fraîche de ta main
au creux de ma nuque rétive

(Jean-Claude Faucheux)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Navigateur solitaire (Jean-Claude Faucheux)

Posted by arbrealettres sur 25 décembre 2015



Si j’ai doublé le cap de l’espérance vague
Si j’entaille la mer de sentes hasardeuses
Si je griffe les vents de l’ongle de ma voile
Si j’agrippe les heures sans désir de revanche
et si j’use mes nuits à remmailler des rêves d’embellie
Si j’abolis l’espace et ne suis que béance
C’est pour gagner enfin le droit de vivre mon enfance.

(Jean-Claude Faucheux)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Hiérarchie (Jean-Claude Faucheux)

Posted by arbrealettres sur 21 décembre 2015



Hiérarchie
Dans
La colle
de son bureau.

(Jean-Claude Faucheux)

Posted in humour | Tagué: , , , | 4 Comments »

Que faire ? (Jean-Claude Faucheux)

Posted by arbrealettres sur 15 novembre 2015


 

Que faire
quand il pleut
qu’on est deux
je veux dire un et une
que l’on n’aime ni les jeux
dits de société
ni les jeux solitaires
que faire
quand on s’est raconté
reconnu, apprécié
et que l’on a envie
sans oser se le dire
depuis le tout début
de cette maudite pluie
et même avant
pour être franc
que faire
alors qu’il continue de pleuvoir
sinon prendre un parapluie
et sortir prendre l’air ?

(Jean-Claude Faucheux)

Illustration

 

Posted in humour, poésie | Tagué: , , , , , , , , | 4 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :