Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Jean-Claude Izzo)’

Entre le perpétuel et l’éternel (Jean-Claude Izzo)

Posted by arbrealettres sur 28 février 2016


Pris entre le perpétuel et l’éternel,
le paysage s’évanouit:
il est brèche.
Passage inespéré.

(Jean-Claude Izzo)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Le secret de la lumière en fleur (Jean-Claude Izzo)

Posted by arbrealettres sur 12 février 2016




En quel matin
un autre moi-même
partagera-t-il le secret
de la lumière en fleur ?

(Jean-Claude Izzo)

Poème trouvé chez Lara ICI

Illustration: ArbreaPhotos

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Pierres (Jean-Claude Izzo)

Posted by arbrealettres sur 2 février 2016


Pierres.
Caresse lente de ma main.
Corps.
Un dialogue se noue

(Jean-Claude Izzo)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Le silence (Jean-Claude Izzo)

Posted by arbrealettres sur 31 janvier 2016



Le silence même
est habitable.

(Jean-Claude Izzo)

Illustration: ArbreaPhotos

Posted in poésie | Tagué: , , | 2 Comments »

Insaisissable (Jean-Claude Izzo)

Posted by arbrealettres sur 19 janvier 2016


Insaisissable, insaisi,
le silence palpite au bord de la margelle.
Pourtant rien n’est encore issu
et le vent se cherche des ailes
au hasard d’un vol d’oiseau migrateur.
Mais si l’hirondelle ne dit mot
qui donc devra parler?

(Jean-Claude Izzo)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | 1 Comment »

N’être (Jean-Claude Izzo)

Posted by arbrealettres sur 16 novembre 2015




J’ai érodé les pierres
Pour percevoir mon nom

On ne survit qu’à force de racines

Naître en amont de l’eau

N’être

(Jean-Claude Izzo)

Poème trouvé chez Lara ICI

Illustration: Philippe Legoubin

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :