Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Jean d’Herbenoire)’

Il faudrait une caresse (Jean d’Herbenoire)

Posted by arbrealettres sur 11 juillet 2017



Illustration: Emil Nolde

    
Ainsi, pour mon front penseur

Il faudrait une caresse
Reposante de tendresse
Et de très chaste douceur…
Le baiser pur d’une sœur
Dans celui d’une maîtresse :
Baiser rude et possesseur.
Timide et verseur d’ivresse…

Ne vouloir que le calme pur et refuser
L’étreinte du désir… vénérer ce qu’on aime !
Être l’ami sincère et le poète blême
Que grise une parole et que tue un baiser !

Mes lèvres ont besoin d’aimer un coin de chair !

(Jean d’Herbenoire)

Recueil: Anthologie universelle des baisers (III France)
Editions: H. Daragon

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

VILLANELLE « DIX-HUITIEME SIÈCLE » (Jean d’Herbenoire)

Posted by arbrealettres sur 6 juillet 2017



Illustration: Jean-Marc Nattier

    

VILLANELLE « DIX-HUITIEME SIÈCLE »

Ah! madame la marquise,
Ma mignonne pompadour,
Ayez donc plus de franchise !

Lorsque ma main s’éternise
A chiffonner votre atour…
… Ah ! madame la marquise !

Votre sagesse s’épuise
A prétexter un détour…
Ayez donc plus de franchise !

Lorsqu’un « rien » vous scandalise
Et qu’un masculin contour…
— Ah! madame la marquise!

Allez donc vile à l’église,
Mais ne tournez pas autour :
Ayez donc plus de franchise!

Votre teint devient cerise
Dès que votre troubadour…
Ah! madame la marquise!

Implore une… mignardise
On prononce un calembour…
Ayez donc plus de franchise !

Au diable votre chemise!
C’est tout nu, qu’on fait l’amour :
Ah! madame la marquise,
Ayez donc plus de franchise !

(Jean d’Herbenoire)

 

Recueil: Anthologie universelle des baisers (III France)
Editions: H. Daragon

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :