Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Jean-François Agostini)’

CE SOUVENIR D’ELLE (Jean-François Agostini)

Posted by arbrealettres sur 7 mars 2017




CE SOUVENIR D’ELLE

La cour aux teints criards se récréait sans joie Alors s’ouvrit le vent
Elle apparut sans fard écroulant de sa cyme les vagues alentours
Et son regard impie aux jades impénétrables incrusta d’un éclat
Mon être irrésolu Nous étions jeunes enfin et tout semblait passé
Elle m’emmena au loin sur son île aux seins bleus faner les immortelles
Et les chardons ardents que les souffles d’un grain distribuaient à la houle

Nous dérivâmes ainsi quelques secondes intimes au gré des hirondelles
Accompagnant ses pas et mes pas dans les siens effleurant les pavés
Conjuguèrent innocence et voyage incertain

Le temps des cours sonna elle rejoignit son rang je quittai le portique
Un frisson cadencé percutant mes iris Sur les fleuves étroits
Ceignant mes pans rebelles s’écoule infiniment ce vain souvenir d’Elle.

(Jean-François Agostini)

Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Recette (Jean-François Agostini)

Posted by arbrealettres sur 8 février 2017



poeme

Recette

Le jour où vous serez dans votre bonne assiette
procurez-vous:
un paquet d’alphabets en vrac,
Douze cuillerées à soupe de brise vanillée
un quartier de lune rousse
un zeste de sentiment (au choix)
750 grammes de rêve
10 centilitres d’Alcool (l’Apollinaire est recommandé)
(ou 20 centilitres si vous voulez donner leur part aux anges)
une pincée de virgules
Mélangez le tout
Faites chauffer 2 heures à 37° 5
Goûtez! (Si trop d’amertume, faites fondre une vieille histoire
d’amour et glacez le tout)
Dégustez votre poème avec quelques amis, mais un conseil :

Ne les gavez pas !

(Jean-François Agostini)

Découvert ici: http://www.ipernity.com/blog/lara-alpha

 

 

 

Posted in humour, méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :