Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Jean-Louis Chrétien)’

CANTILÈNE (Jean-Louis Chrétien)

Posted by arbrealettres sur 17 janvier 2018



Illustration: Francine Van Hove
    
CANTILÈNE

les doigts fuyants de la lumière
chaque jour tentent de nous apprendre
les rudiments du vrai deuil

vous mes muettes condisciples
tant usées que vous devenez pieuses
choses fêlées passées dépareillées
vous me devancez d’un souffle
pour savoir et pour oublier

qui fera boire les verres qui se brisent
crier la voix qui se manque

un soir tout juste un peu plus sombre
le silence aux yeux en amande
viendra vers notre amour sans geste
bénir en nous l’enfance errante
avec un léger tremblement

(Jean-Louis Chrétien)

 

Recueil: Entre Flèche et Cri
Traduction:
Editions: Obsidiane

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

N’épelle pas les noms de l’origine (Jean-Louis Chrétien)

Posted by arbrealettres sur 17 janvier 2018



Illustration: Gao Xingjian
    
n’épelle pas les noms de l’origine
où ta nuit nue recevra son cri blanc
dans l’exténuation tout à coup de tes membres
sans recours sera son étreinte
les souvenirs n’auront laissé que la couleur de leurs ailes
d’impérieux flots de lave feront vapeur des mots
ton coeur presque battra plus clairement que l’aube

(Jean-Louis Chrétien)

 

Recueil: Entre Flèche et Cri
Traduction:
Editions: Obsidiane

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Sans recours donne la source (Jean-Louis Chrétien)

Posted by arbrealettres sur 17 janvier 2018



    

sans recours donne la source
nous buvons dans le rire de nos mains jointes
elle-même n’aura pu venir
effleurer nos lèvres au goût d’herbe
blessée à mort la lumière
de toute part aussitôt ressuscite
dans l’extase des arbres et la rude
toile des champs par l’été tendue
sous ses doigts neufs jaillissent les oiseaux
ce qui l’ouvrit fendant le fruit de l’ombre
nous ne le voyons jamais

ton corps pourra-t-il furtif
bénir ce qui sera resté
sur l’autre versant du cri
la réserve du coeur encore
en amont du pouls qui déferle
et si nous nous serrons pour essayer d’entendre
n’y a-t-il pas dans ce frisson brûlé
où vibrent nos gestes hâtifs
quelque retard déjà sur ce léger
glissement d’esquive
interstellaire

(Jean-Louis Chrétien)

 

Recueil: Entre Flèche et Cri
Traduction:
Editions: Obsidiane

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Laisse laisse se taire (Jean-Louis Chrétien)

Posted by arbrealettres sur 17 janvier 2018




    
laisse
laisse se taire
la mélodie trop claire de tes jambes
étends-toi le mouvement terrestre
ivre à force de veiller
t’accueille au creux de sa paume
la mer hisse les fanions des nuages
et ta nudité t’abrite
de tout ce qui n’est pas nu
humons dans la coupe du soir
le balbutiement des parfums

soudain nous apprenons que dans les feux de brousse
avec les mêmes yeux traqués
fuient les plus forts comme les plus craintifs
réconciliés par l’issue qui les happe
courant dansant galopant
devant le cheval aux sabots de cendre
dont ils ne voient qu’il les encercle
que dans leur folle volte-face

même endormis seuls dans ces lits trop vastes
ou dans l’eau murmurante toujours de l’étreinte
nous dérivons ainsi nativement
naufragés
sans pouvoir retrouver le nom
de l’orage
qui va plus vite

(Jean-Louis Chrétien)

 

Recueil: Entre Flèche et Cri
Traduction:
Editions: Obsidiane

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Bougies à l’oeil juvénile (Jean-Louis Chrétien)

Posted by arbrealettres sur 17 janvier 2018




    
bougies à l’oeil juvénile
bientôt nous vous survivrons
et nos coeurs s’en iront trembler
pour que minuit prenne son souffle
à nos pas près de la mer nue

(Jean-Louis Chrétien)

 

Recueil: Entre Flèche et Cri
Traduction:
Editions: Obsidiane

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Où sont nos mains (Jean-Louis Chrétien)

Posted by arbrealettres sur 17 janvier 2018



Illustration: Arnold Böcklin
    
où sont nos mains quand plus rien ne se prend
où sont nos voix quand plus rien ne se dit
où bat le coeur quand plus rien ne se perd
est-ce dans l’île au loin si vive
vers quoi la barque du sommeil nous porte

(Jean-Louis Chrétien)

 

Recueil: Entre Flèche et Cri
Traduction:
Editions: Obsidiane

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Regarde comme le vent parle aux arbres (Jean-Louis Chrétien)

Posted by arbrealettres sur 17 janvier 2018



    

regarde comme le vent parle aux arbres
la main prie-t-elle ainsi la peau
entends nos voix sur le point de se rompre
la mer prie-t-elle ainsi la grève
la nuit fidèle traduit le sel en sel

(Jean-Louis Chrétien)

 

Recueil: Entre Flèche et Cri
Traduction:
Editions: Obsidiane

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Irons-nous trouver les sources (Jean-Louis Chrétien)

Posted by arbrealettres sur 17 janvier 2018




Illustration: ArbreaPhotos
    
irons-nous trouver les sources
pour apprendre leurs chants solennels
laissons plutôt l’eau vagabonde
déshabiller nos prénoms
jusqu’à les rendre imminents

(Jean-Louis Chrétien)

 

Recueil: Entre Flèche et Cri
Traduction:
Editions: Obsidiane

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

HÉRITAGE (Jean-Louis Chrétien)

Posted by arbrealettres sur 17 janvier 2018



Illustration: Deborah Nell

    

HÉRITAGE

exacerbés par les eaux caressantes
tes yeux sans fin cherchent l’ombre où se taire

il n’y a pas de vitre ici
l’argile seul retient les heures

si tu dansais sur la corde du souffle
l’été peut-être oublierait sa vengeance

ceux des mots qui t’aimaient sont partis
leurs joues déjà sont devenues si jeunes

un pré trop nu t’apprend ce qu’est la main
tu n’as plus rien que l’or natif des pas

(Jean-Louis Chrétien)

 

Recueil: Entre Flèche et Cri
Traduction:
Editions: Obsidiane

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

DANS LE TEMPS (Jean-Louis Chrétien)

Posted by arbrealettres sur 17 janvier 2018



Illustration: Mariana Stauffer
    
DANS LE TEMPS

la plaine rauque endurait nos pas brefs
intestats mouraient bien des lieux

la pluie glosait les douleurs familières
un colporteur aux yeux violents passa

vendant des mots si simples qu’ils brûlaient
et des enfances dont le chant t’affola

nous habitions le donjon de l’hiver
chaque nuage savait qui nous étions

(Jean-Louis Chrétien)

 

Recueil: Entre Flèche et Cri
Traduction:
Editions: Obsidiane

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :