Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Jean-Michel Maulpoix)’

Il s’est endormi (Jean-Michel Maulpoix)

Posted by arbrealettres sur 23 décembre 2018




Il attend que passe un Noël
et fait le mort tout un hiver.
La neige chenue couvre ses épaules.
Des aiguilles de glace pendent à ses mains gélives.
Il a fermé les portes et les volets de liège,
calfeutré ses bourgeons.
Il s’est endormi,
un écureuil et deux hiboux
sur le coeur.

(Jean-Michel Maulpoix)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Seul importe pour écrire ce qui n’a pas de nom (Jean-Michel Maulpoix)

Posted by arbrealettres sur 14 juillet 2018




Seul importe pour écrire ce qui n’a pas de nom
dans aucune langue connue.
Cela, qui occupe en nous la plus grande place silencieuse,
tient sa vacance et son énigme de la mort même.

(Jean-Michel Maulpoix)

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Un arbre (Jean-Michel Maulpoix)

Posted by arbrealettres sur 1 janvier 2017



Un arbre, c’est de la terre qui s’élève, se ramifie et s’épanouit vers le bleu.
C’est une conversation de feuillages et de fruits entre le soleil et la mort.
C’est encore une échelle où s’ajustent nos proportions et nos climats.

Le début et la fin de l’herbe sont incertains.

(Jean-Michel Maulpoix)

Découvert ici: https://litteratureportesouvertes.wordpress.com/

Illustration: ArbreaPhotos

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Avec mes tympanons, ma trompe et mes timbales (Jean-Michel Maulpoix)

Posted by arbrealettres sur 1 janvier 2017



Avec mes tympanons, ma trompe et mes timbales
Je chanterai sur un semblant d’air lyrique
Le grand tintamarre de la mer moderne et désuète
Pleine à ras bord de vieilleries et de trésors légendaires
Accrue de performances et de péripéties nouvelles
Traversée de cargos, de brise-glaces et de méthaniers monumentaux.

Ce sera une espèce inouïe de poème
Gonflé de belles images et de bons sentiments
Mimant à la manière antique le pathos de la mer et la discorde de ses bruits archaïques
Pressant l’accordéon du large au poumon bleu gonflé d’œdèmes
Faisant chanter ses boursouflures au pied des phares et des balises
Médusant ses moutons, ses mollusques
Soldant le gros temps à bas prix.

(Jean-Michel Maulpoix)

Découvert ici: https://litteratureportesouvertes.wordpress.com/

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’écriture est la chambre du temps (Jean-Michel Maulpoix)

Posted by arbrealettres sur 28 décembre 2016



L’écriture est la chambre du temps.
C’est là qu’il vient dormir.
Qu’il se réveille et se rhabille.
Qu’il range ses papiers.
Que de longues insomnies
lui gardent les yeux ouverts
entre souvenirs et projets.

Là que s’arrête l’horloge.
Que se referment les livres
sous une main engourdie.
Que l’obscurité fait son repas d’ombres.

Là que des anges
– simples lueurs de lune en vérité –
viennent coller leur peau blanche
et remuer leurs ailes contre le carreau.

Là que les rêves froissent leur costume
et que les portes font un bruit de sépulcre
en se refermant.

Là que les miroirs conservent longtemps
les visages qui s’y sont regardés.

Là que l’espace
se recroqueville
en signes noirs.

(Jean-Michel Maulpoix)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Il marche sur un fil (Jean-Michel Maulpoix)

Posted by arbrealettres sur 23 décembre 2016




Il marche sur un fil
dans son âme.

(Jean-Michel Maulpoix)

Posted in poésie | Tagué: , , , | 2 Comments »

L’expérience poétique (Jean-Michel Maulpoix)

Posted by arbrealettres sur 23 décembre 2016




(Pour Bonnefoy) L’expérience poétique tient lieu d’exercice spirituel :
la poésie, au lieu de fuir vers la chimère,
voudrait se proposer comme une initiation à la réalité même …

(Jean-Michel Maulpoix)

Yves Bonnefoy à voir chez Lara ici

Illustration: Jim Warren

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , , | 4 Comments »

Des intentions de ciel bleu (Jean-Michel Maulpoix)

Posted by arbrealettres sur 23 décembre 2016




Chacun défroisse en écrivant l’univers qu’il transporte.

Des intentions de ciel bleu.

(Jean-Michel Maulpoix)


Illustration

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , | 2 Comments »

Je voudrais respirer les mots (Jean-Michel Maulpoix)

Posted by arbrealettres sur 23 décembre 2016



 

Alexander Daniloff _studente_60x60

Je voudrais respirer les mots comme on respire le parfum des fleurs.
Les cueillir sur le papier et les disposer en bouquets dans des vases si transparents
qu’on en oublierait l’eau.
Alors on se prendrait à croire que ces mots-fleurs coupés se tiennent debout tout seuls…
Le livre dont je rêve, ce serait cela: un bouquet de fleurs parfumées
plantées dans une eau invisible.
Une sorte de miracle.
Comme on en rencontre précisément dans les livres.
Des fleurs sans histoire et sans ombre.
Et pourquoi pas sans tiges, suspendues comme des étoiles au ciel.
Ou comme des papillons.

(Jean-Michel Maulpoix)

Illustration: Alexander Daniloff

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | 9 Comments »

LA COULEUR DU POÈME (Jean-Michel Maulpoix)

Posted by arbrealettres sur 23 décembre 2016



 

Charles Edward Perugini  161

LA COULEUR DU POÈME

La couleur du poème dépend de la quantité de lumière
Qui se réverbère en son encre.
Elle change au gré de l’heure, de l’âge et de la langue.

Incolore au commencement, quand il n’est encore qu’une aspiration vague.
D’un blanc de page vide, il tend vers le gris en rêvant son encre prochaine.
Aube indécise sur le papier. Tels brouillards ou fumées qui montent.
C’est pourtant vers le bleu qu’il s’enlève le plus souvent,
Accroissant son ciel et son eau, entrouvrant sur la page une vague idée d’azur.

Noir, si rien ne le tire hors de soi, prisonnier qu’il demeure des signes.
Rouge, quand il accélère, s’enfièvre, circule et bat.
Or d’étincelle ici et là en son ballet de feuilles mortes.
Vert en mai devant l’arbre, blanc de décembre sous la neige,
Mais d’une couleur indistincte quand s’y penche un visage aimé.

(Jean-Michel Maulpoix)

Illustration: Charles Edward Perugini

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 3 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :