Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Jean Orizet)’

Merveille pour merveille (Jean Orizet)

Posted by arbrealettres sur 15 novembre 2021




A tes yeux de surprise matinale
je veux m’étonner le premier

A tes lèvres de verveine
je veux boire encore ce rire ailé de gazelle

A tes cheveux de poivre blond
je veux renouveler ma soif

A ton ventre de jeune pêche
je veux attendre l’été mûrissant

Oreille contre coeur
Merveille pour merveille.

(Jean Orizet)

Illustration: Francine Van Hove

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Sois humble (Jean Orizet)

Posted by arbrealettres sur 15 novembre 2021




Sois humble
mince passant
Aies l’exigence
de l’arbre.

(Jean Orizet)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Tu es l’ivresse de la brume (Jean Orizet)

Posted by arbrealettres sur 15 novembre 2021




Tu es l’ivresse de la brume
cette buveuse de soleil
mon oeuvre inéluctable

A l’aube tu surgis de la pâleur givrante
et la terre écrasée sous toi
ne peut plus rien

La vie semble figée
les grands monstres sommeillent
ta délivrante ubiquité fait merveille.

(Jean Orizet)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le silencieux herbier des joies (Jean Orizet)

Posted by arbrealettres sur 13 novembre 2021




Pour nous
le florilège sans profil
des amants,

satin fané de la bruyère
et quelques autres fleurs
à devoir préserver;

le silencieux herbier des joies,
jardin secret d’entre les pages,
recueil aux gestes de pénombre
et chambre forte de tes yeux.

(Jean Orizet)

Illustration: Gustav klimt

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

VOUS AUREZ DE LA CRAIE POUR DESSINER MES FUITES (Jean Orizet)

Posted by arbrealettres sur 13 mars 2018



 

VOUS AUREZ DE LA CRAIE POUR DESSINER MES FUITES

Vous aurez de la craie pour dessiner mes fuites
sur l’horizon poudreux qu’enflamme un cavalier
Je vous attends

Vous aurez de la mousse à calfeutrer les vides
au creux de mon cerveau en pleine hibernation
Je vous attends

Vous aurez un nuage où le ciel s’emmitoufle
quand il veut adoucir un soleil d’oeuvre au noir
Je vous attends

En compagnie de mes licornes familières
de mes Pégases quotidiens et pour aller chasser
le dragon ou la puce
Je vous attends

(Jean Orizet)

Illustration: Arthur Hughes

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un baobab (Jean Orizet)

Posted by arbrealettres sur 19 juin 2017



Un baobab

Un paisible et géant baobab.

C’était la dernière vision humaine
qu’emportaient les esclaves noirs de Gorée
avant d’entrer, presque à quatre pattes,
dans les réduits ouvrant directement sur
la mer, d’où ils partaient pour les Amériques.

Chaque fois que l’un d’eux mourait,
dans ses fers, à fond de cale, il poussait,
quelque part sur une savane d’Afrique,
un baobab.

(Jean Orizet)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Les mauvais jours (Jean Orizet)

Posted by arbrealettres sur 16 septembre 2016



Les mauvais jours

Que mon bonheur porte ton nom,
Que tes yeux rongent mon espace,
Que je sois ton terrain conquis.

Ainsi deviendrons-nous
Cette rose unique
A jamais sauvée
Du long dessèchement.

Ainsi pourrons-nous vivre
Sans faiblir au cœur
Des foules grimaçantes
Et soutenir la lumière crue
Des mauvais jours.

(Jean Orizet)

Illustration: Andrei Protsouk

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’Eau Dormante (Jean Orizet)

Posted by arbrealettres sur 17 juin 2016



L’Eau Dormante

L’eau dormante ne dort pas;
Elle rêve, j’en suis sûr,
Car son rêve,
Elle le murmure,
Doucement,
Pour ceux qui comprennent,
Ceux qui aiment
Son frissonnement.
Son rêve est bien apaisant;
Il lui donne un aspect tranquille
Immobile et changeant;
L’eau dormante sourit,
Elle est heureuse;
C’est l’eau rêveuse.

(Jean Orizet)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le diamant est éternel (Jean Orizet)

Posted by arbrealettres sur 16 juin 2016



Le diamant est une valeur refuge

Si vous parvenez
à vous nicher à l’intérieur
vous ne risquerez plus rien:

le diamant est éternel

(Jean Orizet)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Tu brilles (Jean Orizet)

Posted by arbrealettres sur 16 juin 2016



La nuit se découvre à l’heure de ton nom
tu brilles dans l’herbe où je marche
tu joues dans le chant du grillon
La patience et la nuit font de moi
ce veilleur impassible
au métronome à bout de course
de ma vie, ce mince filet.

(Jean Orizet)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :