Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Jim Morrison)’

Les acteurs (Jim Morrison)

Posted by arbrealettres sur 19 juin 2018



Dimo Kolibarov (8) [1280x768]

Les acteurs doivent nous faire croire
à leur réalité
Nos amis ne doivent pas
nous donner l’impression que nous jouons la comédie

Les voici, pourtant, dans la lenteur
du Temps

Mes mots fous
glissent en fusion
et risquent de perdre
contact avec le sol

Alors étranger, deviens
plus fou encore

Explore les Hautes Terres

(Jim Morrison)

Découvert chez Lara ici

Illustration: Dimo Kolibarov

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Il est faux de penser (Jim Morrison)

Posted by arbrealettres sur 11 juin 2016



Il est faux de penser que l’art ait besoin d’un spectateur pour exister.
Le film continue même sans les yeux.
Le spectateur ne peut exister sans le film.
Qui assure son existence.

(Jim Morrison)

Illustration: René Magritte

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Nous sommes juchés la tête en bas (Jim Morrison)

Posted by arbrealettres sur 11 juin 2016



Alvaro Zardoni 64

Nous sommes juchés la tête en bas
au bord de l’ennui
Nous cherchons à atteindre la mort
Au bout d’une bougie
Nous essayons de trouver quelque chose
Qui nous a déjà trouvés.

(Jim Morrison)

Découvert chez Lara ici

Illustration: Alvaro Zardoni

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | 2 Comments »

En elle (Jim Morrison)

Posted by arbrealettres sur 11 juin 2016



En elle
demeurait intact
Le frais miracle
de
la surprise

There was preserved
in her
The fresh miracle
of
surprise

(Jim Morrison)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , | 1 Comment »

L’autoroute (Jim Morrison)

Posted by arbrealettres sur 11 juin 2016



L’autoroute
est
bondée
de
gens
qui s’aiment
qui cherchent
qui fuient
si
avides
de
plaisir
et
d’oubli

Wilderness

***

The grand highway
is
crowed
w/
lovers
&
searchers
&
leavers
so
eager
to
please
&
forget.

Wilderness

(Jim Morrison)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | 2 Comments »

Voici venir les baladins (Jim Morrison)

Posted by arbrealettres sur 11 juin 2016



 

René Julien_Chagall

Voici venir les baladins
Regardez leurs sourires
Observez-les bondir tels des Indiens.
Regardez leurs mimiques
Avec quel aplomb
Ils gesticulent devant nous.
Mots perfides
Mots ricanent
Mots qui guident comme des cannes.
Semez-les ils croîtront
Observez-les osciller sous le vent.
Je serai toujours un homme de mots
Plus qu’un homme-oiseau.

(Jim Morrison)

Découvert chez Lara ici

Illustration: René Julien

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Personne n’a inventé l’existence (Jim Morrison)

Posted by arbrealettres sur 11 juin 2016


 


Duy Huynh -  (27)

Personne n’a inventé l’existence ;
Que celui qui croit l’avoir fait
s’avance

(Jim Morrison)

Découvert chez Lara ici

Illustration: Duy Huynh

Posted in méditations | Tagué: , , , , , | 2 Comments »

Instant de Liberté (Jim Morrison)

Posted by arbrealettres sur 10 juin 2016



Instant de Liberté
lorsque le prisonnier
cligne des yeux au soleil
comme une taupe
hors de son trou

premier voyage d’un enfant
loin du foyer

Cet instant de Liberté

***

Moment of Freedom
as the prisoner
blinks in the sun
like a mole
from his hole

a child’s 1st trip
away from home

That moment of Freedom

(Jim Morrison)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’instant est béni (Jim Morrison)

Posted by arbrealettres sur 10 juin 2016



L’instant est béni
Tout le reste est
souvenir

Now is blessed
The rest
remembered

(Jim Morrison)

Posted in poésie | Tagué: , , , | Leave a Comment »

Les Menées de l’extase (Jim Morrison)

Posted by arbrealettres sur 10 juin 2016



Les Menées de l’extase existent
Ne les sens-tu pas œuvrer
à travers toi
Changeant la nuit en jour
Mêlant le soleil avec la mer.

(Jim Morrison)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | 4 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :