Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(José Juan Tablada)’

LES JARS (José Juan Tablada)

Posted by arbrealettres sur 13 septembre 2018


 


William Bouguereau  La gardeuse d'oies

 

LES JARS

Pour n’importe quoi les jars
sonnent l’alarme
avec leurs trompettes d’argile.

(José Juan Tablada)

Illustration: William Bouguereau

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

LES CRAPAUDS (José Juan Tablada)

Posted by arbrealettres sur 23 août 2018


 


 

LES CRAPAUDS

Morceaux d’argile,
dans le sentier à l’ombre,
les crapauds sautent.

(José Juan Tablada)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

L’ARAIGNÉE (José Juan Tablada)

Posted by arbrealettres sur 23 août 2018


 


 

lune toile d'araignée _z

L’ARAIGNÉE

En se promenant sur sa toile
cette lune lumineuse
garde éveillée l’araignée.

(José Juan Tablada)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

LA TORTUE (José Juan Tablada)

Posted by arbrealettres sur 23 août 2018



 

LA TORTUE

Même si elle ne déménage jamais,
cahin caha, comme le camion du déménageur,
la tortue suit le sentier.

(José Juan Tablada)

 
Illustration: ArbreaPhotos

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

LE SAULE (José Juan Tablada)

Posted by arbrealettres sur 23 août 2018



 

LE SAULE

Tendre saule
presque de l’or, presque de l’ambre
de la lumière presque …

(José Juan Tablada)

Illustration: Claude Monet

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | 2 Comments »

LE PAON (José Juan Tablada)

Posted by arbrealettres sur 23 août 2018


 


 

LE PAON

Paon, longue lueur,
dans le poulailler démocrate
tu passes comme une procession.

(José Juan Tablada)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , | 4 Comments »

L’INSOMNIE (José Juan Tablada)

Posted by arbrealettres sur 23 août 2018



 

L’INSOMNIE

Sur son tableau noir
il additionne des chiffres de phosphore.

(José Juan Tablada)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | 3 Comments »

12 P.M. (José Juan Tablada)

Posted by arbrealettres sur 23 août 2018


 


 

horloge

12 P.M.

On dirait que l’horloge ronge
la mi-nuit et que son écho
est la minuterie de la souris.

(José Juan Tablada)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

POISSONS VOLANTS (José Juan Tablada)

Posted by arbrealettres sur 23 août 2018


 


cacodaemonia  poissons volantsw

 

POISSONS VOLANTS

Sous les coups de l’or solaire
la vitre de la mer vole en miettes.

(José Juan Tablada)

Illustration: Cacodaemonia

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

LA LUNE (José Juan Tablada)

Posted by arbrealettres sur 11 août 2018



 

w

LA LUNE

La nuit noire est la mer,
le nuage est une coquille
la lune est une perle…

(José Juan Tablada)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :