Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Josyane de Jésus-Bergey)’

L’espace en détours (Josyane De Jesus-Bergey)

Posted by arbrealettres sur 16 octobre 2016



L’espace
en détours
dans la conscience du vide
jour de maux
et derrière
l’étonnement du silence.

(Josyane De Jesus-Bergey)

Illustration: Johann Heinrich Füssli

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Quelquefois le papier (Josyane De Jesus-Bergey)

Posted by arbrealettres sur 16 octobre 2016



Quelquefois le papier
c’est ainsi
brûle mal ou pas assez
dans ces encens
les rivages
de la mémoire

(Josyane De Jesus-Bergey)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

La lumière sur une autre fenêtre (Josyane De Jesus-Bergey)

Posted by arbrealettres sur 16 octobre 2016



La lumière sur une autre fenêtre
je descends
pour ne plus disent-ils
bousculer les cailloux

(Josyane De Jesus-Bergey)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

A partir de ces petits chemins (Josyane De Jesus-Bergey)

Posted by arbrealettres sur 16 octobre 2016



A partir de ces petits
chemins
la noria tourne
ne plus toucher de peur
ce mur au devant
du vide

(Josyane De Jesus-Bergey)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un jour à débarrasser (Josyane De Jesus-Bergey)

Posted by arbrealettres sur 16 octobre 2016



Un jour à débarrasser
un jour gris de la langue
sans la note faut-il le croire
de l’oiseau

(Josyane De Jesus-Bergey)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Presque cernée (Josyane De Jesus-Bergey)

Posted by arbrealettres sur 16 octobre 2016



Presque cernée
de ces pleins et déliés
l’un et par l’autre
aurai-je le temps
du possible ?

Les enfants à l’église
chuchotent doucement.

(Josyane De Jesus-Bergey)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les jours se déconstruisent (Josyane De Jesus-Bergey)

Posted by arbrealettres sur 16 octobre 2016



Les jours se
déconstruisent
dans ces chiens
de vent
lentement
je monte la garde

(Josyane De Jesus-Bergey)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

La déconstruction du vide (Josyane De Jesus-Bergey)

Posted by arbrealettres sur 16 octobre 2016



La déconstruction du vide

Trop
trop de circulation
la poussière noie
les peintures de sable

Les enfants font une ronde
pour combler ce vide.

(Josyane De Jesus-Bergey)

Illustration: Cyril Leysin

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le ciel s’est décapité comme (Josyane De Jesus-Bergey)

Posted by arbrealettres sur 16 octobre 2016



bruce-krebs-refugies-800x600

Le ciel s’est décapité comme
un chien ronge son os
nous avions la même année
nos mères avaient crié dans
la même barque
ce premier jour.

Nés entre croix et voiles
le bleu à tes côtés

je cherche mes couleurs.

(Josyane De Jesus-Bergey)

 Illustration: Bruce Krebs

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le soleil reste bleu à pleines fleurs (Josyane De Jesus-Bergey)

Posted by arbrealettres sur 16 octobre 2016



fabienne-guilhem-soleil-bleu-800x600

Le soleil reste bleu à pleines fleurs
sans tes mains qui venaient de la terre
sans ce couteau entre les mains
du monde.

Dans la mémoire de nos révoltes
Il faut marcher encore.

(Josyane De Jesus-Bergey)

 Illustration: Fabienne Guilhem

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :