Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘jour’

Dieu n’est pas la voix dans la tempête (Margaret Atwood)

Posted by arbrealettres sur 23 mai 2017



    
dieu n’est pas
la voix dans la tempête

dieu est la tempête

au jour du jugement
dernier nous serons tous des arbres

***

god is not
the voice in the whirlwind

god is the whirlwind

at the last
judgement we will all be trees

(Margaret Atwood)

 

Recueil: Le journal de Susanna Moodie
Traduction: Christine Evain
Editions: Bruno Doucey

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Amour (Rose Ausländer)

Posted by arbrealettres sur 23 mai 2017



 


    
Amour

Nulle part ailleurs qu’ici
Dans le souffle du coeur
Lorsque le couteau des minutes
Découpe le jour
Et tous les dés sont perdants
Nulle part ailleurs qu’ici
Tu es plus
Que ce que tu es

(Rose Ausländer)

 

Recueil: Pays maternel
Traduction: Edmond Verroul
Editions: Héros-Limite

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

C’est la miséricorde (Kabîr)

Posted by arbrealettres sur 22 mai 2017



    

C’est la miséricorde de mon vrai Maître
qui m’a fait connaître l’inconnu.

J’ai appris de Lui à marcher sans pieds, à voir sans yeux,
à entendre sans oreilles, à boire sans lèvres, à voler sans ailes.
Dans le pays où il n’y a ni soleil ni lune, ni nuit, ni jour,
j’ai aimé et j’ai médité.
Sans manger j’ai goûté la douceur du nectar;
sans eau j’ai étanché ma soif.

La joie partagée est la plénitude de la joie.
Devant qui pourrait-on jamais l’exprimer ?

Kabîr dit : « Mon Maître est plus grand que les mondes
et grande est la bonne fortune de son disciple. »

(Kabîr)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Jour et nuit (Kabîr)

Posted by arbrealettres sur 22 mai 2017



    

Jour et nuit une angoisse cruelle m’accable
et je ne peux dormir.

Je soupire après le rendez-vous que me fixera mon Bien-Aimé
et je n’ai plus aucun plaisir à demeurer dans la maison de mon père.

Les portes du ciel sont ouvertes; j’entre dans le temple;
je rencontre mon époux et je dépose à ses pieds
l’offrande de mon corps et de mon esprit.

(Kabîr)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Danse, mon coeur (Kabîr)

Posted by arbrealettres sur 22 mai 2017



 

Illustration
    
Danse, mon coeur; danse de joie aujourd’hui.
Des chants d’amour emplissent de musique les jours et les nuits
et le monde est attentif à leurs mélodies.

Folles de joie, la vie et la mort dansent au rythme de cette musique.
Les monts et l’océan et la terre dansent
— Au milieu d’éclats de rire et de sanglots l’humanité danse.

Pourquoi mettre une robe de moine
et vivre hors du monde dans une orgueilleuse solitude ?
Vois ! Mon coeur danse dans la joie de la connaissance
et le Créateur en est heureux.

(Kabîr)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

En te cherchant (Ahmad Shamlou)

Posted by arbrealettres sur 21 mai 2017



En te cherchant
au seuil de la montagne je pleure
Au seuil de la mer et de l’herbe.

En te cherchant
au passage des vents je pleure
Au carrefour des saisons,
Dans le châssis cassé d’une fenêtre qui prend
Le ciel enduit de nuages
Dans un vieux cadre.

En attendant ton image
Ce cahier vide
Jusqu’à quand
Jusqu’à quand
Se laissera-t-il tourner les pages?

Accueillir le flux du vent et de l’amour
Dont la sœur est la mort
Et l’éternité
Son mystère qu’elle t’a soufflé
Tu devins alors le corps d’un trésor
Essentiel et désirable
Comme un trésor
Par qui la possession de la terre et des pays
Est devenue ce que le cœur accueille.

Ton nom est un moment d’aurore qui sur le front du ciel passe
– Que ton nom soit béni! –

Et nous encore
Nous revoyons
La nuit et le jour
et l’encore.

(Ahmad Shamlou)

Illustration: Alex Alemany

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

À peine le jour (Max Alhau)

Posted by arbrealettres sur 19 mai 2017




Illustration: ArbreaPhotos
    

À peine le jour a-t-il franchi ses frontières
que se libèrent, les craintes et les doutes,
que les embruns et les pluies
épaississent le paysage,
le révélant à sa propre lumière.

Nous autres, passagers clandestins,
nous obstinons à regarder
par-dessus les buissons,
guettant celui ou celle
qui soufflera sur notre ombre.

(Max Alhau)

 

Recueil: Présence de la Poésie
Editions: Editions des Vanneaux

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Des maisons calmes (Ying Chen)

Posted by arbrealettres sur 17 mai 2017



 

Des maisons calmes
Dans le vacarme du port
Jour après jour

(Ying Chen)

Illustration

 

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Le jour (Nancy Huston)

Posted by arbrealettres sur 16 mai 2017



le jour,
les étoiles brillent
de toutes leurs forces

invisibles

(Nancy Huston)

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , | 2 Comments »

Cantate des oiseaux (Jacques Lacarrière)

Posted by arbrealettres sur 15 mai 2017



    

Cantate des oiseaux. Hosannah des icônes.

Elan byzantin des cyprès:
lever du jour sur l’Hymette.

(Jacques Lacarrière)

 

Recueil: Trois ménologues
Editions: Cheyne

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :