Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Kafka)’

La splendeur de la vie (Kafka)

Posted by arbrealettres sur 25 juillet 2020



Il est parfaitement concevable que la splendeur de la vie
se tienne prête à côté de chaque être et toujours dans sa plénitude,
mais qu’elle soit voilée, enfouie dans les profondeurs, invisible, lointaine.
Elle est pourtant là, ni hostile, ni malveillante, ni sourde,
qu’on l’invoque par le mot juste, par son nom juste, et elle vient.
C’est là l’essence de la magie, qui ne crée pas, mais invoque.

(Kafka)


Illustration: Odilon Redon

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | 6 Comments »

Ein Traum (Jorge Luis Borges)

Posted by arbrealettres sur 3 août 2018



 

Ein Traum

Tous les trois le savaient.
Elle, c’était la compagne de Kafka.
Kafka l’avait rêvée.
Tous les trois le savaient.
Lui, c’était l’ami de Kafka.
Kafka l’avait rêvé.
Tous les trois le savaient.
La femme dit à l’ami :
Je veux que cette nuit tu m’aimes.
Tous les trois le savaient.
L’homme lui répondit : Si nous péchons
Kafka cessera de nous rêver.
Un seul le sut.
Il n’y avait personne d’autre sur la terre.
Kafka se dit :
Maintenant que tous deux sont partis, me voilà seul.
Je vais cesser de me rêver.

(Jorge Luis Borges)

Illustration: Janice Maclellan

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | 3 Comments »

Rien trouvé de vert (Kafka)

Posted by arbrealettres sur 23 juin 2018



 

Gustave Doré Arche de Noë

Rien trouvé de vert

J’ai été envoyé comme la colombe de la Bible,
je n’ai rien trouvé de vert,
je rentre dans l’Arche obscure…

(Kafka)

Illustration: Gustave Doré

 

Posted in poésie | Tagué: , , , | Leave a Comment »

Nous devrions (Kafka)

Posted by arbrealettres sur 23 février 2017



Nous devrions nous autres hommes
nous tenir les uns devant les autres
avec autant de respect,
autant de gravité et d’amour
que devant les portes de l’enfer.

(Kafka)

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

La splendeur de la vie (Kafka)

Posted by arbrealettres sur 3 décembre 2016



 

vie

Il est parfaitement concevable
que la splendeur de la vie se tienne prête
à côté de chaque être et toujours
dans sa plénitude,
mais qu’elle soit voilée,
enfouie dans les profondeurs,
invisible, lointaine.
Elle est pourtant là,
ni hostile, ni malveillante, ni sourde;
qu’on l’invoque par le mot juste,
par son nom juste,
et elle vient.
C’est là l’essence de la magie,
qui ne crée pas,
mais invoque.

(Kafka)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Splendeur de la vie (Kafka)

Posted by arbrealettres sur 28 novembre 2016



 

Il est parfaitement concevable
que la splendeur de la vie se tienne prête
à côté de chaque être et toujours
dans sa plénitude,
mais qu’elle soit voilée,
enfouie dans les profondeurs,
invisible, lointaine.
Elle est pourtant là,
ni hostile, ni malveillante, ni sourde;
qu’on l’invoque par le mot juste,
par son nom juste,
et elle vient.
C’est là l’essence de la magie,
qui ne crée pas,
mais invoque.

(Kafka)

 
Illustration: ArbreaPhotos

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :