Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘là’

Est-il là? (Pierre Albert-Birot)

Posted by arbrealettres sur 20 août 2018



Est-il là?
On ne l’a jamais su
Mais avant de mourir
On revient encore une fois
Est-il là?

(Pierre Albert-Birot)


Illustration: Michel-Ange

Publicités

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Où t’es-tu caché (Jacques Ancet)

Posted by arbrealettres sur 26 juillet 2018


vache

 

Où t’es-tu caché. Je te poursuis,
je traverse la boue des marais,
j’entre dans l’hésitation des bois,
je cherche. Le vent secoue les feuilles,
me rapporte une odeur de brûlé,
frotte mon visage de lumière.
Je n’y vois plus et c’est un pré vide
avec au centre une seule vache.
Elle cesse de brouter. C’est là.

(Jacques Ancet)

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Emporté à travers l’espace (Petr Král)

Posted by arbrealettres sur 22 juillet 2018



Illustration: Pablo Picasso
    
Emporté à travers l’espace
avec les phrases d’un livre,
lever de temps en temps les yeux du volume,
vers le paysage,
rien que pour vérifier qu’il est toujours là.

(Petr Král)

 

Recueil: Cahiers de Paris
Traduction:
Editions: Flammarion

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le centre est là (André Frénaud)

Posted by arbrealettres sur 21 juillet 2018




Le centre est là
partout qui manque,
et le poète,
avec ses paroles qui s’avancent et se reprennent,
qui repartent,
ne pourrait que former,
comme une marguerite,
une couronne,
qui se déploierait alentour du pressenti
oeuf d’or, trop éblouissant
pour que jamais
il se puisse voir.

(André Frénaud)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

C’est là (Jacques Ancet)

Posted by arbrealettres sur 15 juillet 2018



C’est là

Où t’es tu caché. Je te poursuis,
je traverse la boue des marais,
j’entre dans l’hésitation des bois,
je cherche. Le vent secoue les feuilles,
me rapporte une odeur de brûlé,
frotte mon visage de lumière.
Je n’y vois plus et c’est un pré vide
avec au centre une seule vache.
Elle cesse de brouter. C’est là.

(Jacques Ancet)

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

On a tendance à croire (Roberto Juarroz)

Posted by arbrealettres sur 28 juin 2018



Illustration
    
On a tendance à croire que tout est là
pour n’être vu que par nous

comme si notre regard
était le seul critère de la réalité.

Mais l’homme et son regard se dissolvent
et tout continue à être là.

(Roberto Juarroz)

 

Recueil: Poésie verticale 14
Traduction: Silvia Baron Supervielle
Editions:

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Traverser comme un météore (Roberto Juarroz)

Posted by arbrealettres sur 28 juin 2018



 Illustration: Salvador Dali
    
Traverser comme un météore
l’infini des dieux
et s’engager dans les autres infinis,
les infinis de nudité
où les roses

fleurissent sans pourquoi
là où une aile sert aussi à penser.

On ne peut trouver une chose
que là où elle n’est pas.

On ne peut trouver une chose
que là où il y a rien.

(Roberto Juarroz)

 

Recueil: Poésie verticale 13
Traduction: Roger Munier
Editions:

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le néant (Roger Munier)

Posted by arbrealettres sur 19 juin 2018




    
Le néant n’est pas d’ailleurs ou d’après.
Il est dans l’être où il sévit, ne peut que sévir.
Dans la négation si constante au niveau du langage.
Dans tout ce qui retranche, en art.
Dans les morsures innombrables de la vie.
Il est là, non dans l’être grinçant, dans le là.

(Roger Munier)

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’homme qui a perdu un ami (Katsumi Komagata)

Posted by arbrealettres sur 11 juin 2018



    
L’homme qui a perdu un ami dépose une fleur
On n’y peut rien
… immobile

(Katsumi Komagata)

 

Recueil: Petit arbre
Traduction: Colin Irwin
Editions: ONE STROKE

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Raconte encore l’histoire (Jacques Izoard)

Posted by arbrealettres sur 5 juin 2018




    
Raconte encore l’histoire
de l’histoire sans histoire.
Il suffit d’être là
dans son propre souffle
pour vivre à l’envers.

(Jacques Izoard)

 

Recueil: Dormir sept ans
Traduction:
Editions: De la Différence

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :