Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘lac’

L’ÎLE SUR LE LAC, À INNISFREE (William Butler Yeats)

Posted by arbrealettres sur 24 avril 2018



 

L’ÎLE SUR LE LAC, À INNISFREE

Que je me lève et je parte, que je parte pour Innisfree,
Que je me bâtisse là une hutte, faite d’argile et de joncs.
J’aurai neuf rangs de haricots, j’aurai une ruche
Et dans ma clairière je vivrai seul, devenu le bruit des abeilles.

Et là j’aurai quelque paix car goutte à goutte la paix retombe
Des brumes du matin sur l’herbe où le grillon chante,
Et là minuit n’est qu’une lueur et midi est un rayon rouge
Et d’ailes de passereaux déborde le ciel du soir.

Que je me lève et je parte, car nuit et jour
J’entends clapoter l’eau paisible contre la rive.
Vais-je sur la grand route ou le pavé incolore,
Je l’entends dans l’âme du coeur.

***

THE LAKE ISLE OF INNISFREE

I will arise and go now, and go to Innisfree,
And a small cabin build there, of clay and wattles made :
Nine bean-rows will I have there, a hive for the honeybee,
And live alone in the bee-loud glade.

And I shall have some peace there, for peace comes dropping slow,
Dropping from the veils of the morning to where the cricket sings ;
There midnight’s all a glimmer, and noon a purple glow,
And evening full of the linnet’s wings.

I will arise and go now, for always night and day
I hear lake water la pping with low sounds by the shore;
While I stand on the roadway, or on the pavements grey,
I hear it in the deep heart’s core.

(William Butler Yeats)

Illustration

 

Publicités

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

ROMANCE NOCTURNE (Georg Trakl)

Posted by arbrealettres sur 23 avril 2018



 

ROMANCE NOCTURNE

Un solitaire au clair d’étoiles
S’en va dans la calme minuit.
L’enfant s’éveille ivre de rêves,
Ses traits croulent gris dans la lune.

La folle geint cheveux au vent
A fa fenêtre grillagée.
Sur le lac vont en douce errance
Des amoureux, étrangement.

L’assassin blême rit au vin,
L’effroi de mort point les malades.
La nonne prie, meurtrie et nue,
Devant la croix de son Sauveur.

La mère chantonne en sommeil.
L’enfant regarde dans la nuit
De ses yeux vrais, paisiblement.
Dans le bordel sonnent les rires.

A la chandelle dans la cave
Le défunt peint d’une main blanche
Au mur un ricanant silence.
Le dormeur chuchote toujours.

(Georg Trakl)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

AU BORD DU PETIT LAC (Textes chinois)

Posted by arbrealettres sur 21 avril 2018



Illustration
    
AU BORD DU PETIT LAC
Tchan-Jo-Su

Le petit lac s’enfuit, poursuivi par le vent ;
mais, bientôt, il revient en arrière.

Les poissons sautent, par moment, hors de l’eau :
on croirait que ce sont les nénuphars qui s’épanouissent.

La lune, adoucie par les nuages,
se fait un chemin, à travers les branches.

Et la gelée blanche, change en perles,
les diamants de la rosée.

(Textes chinois)

 

Recueil: Le Livre de Jade
Traduction: Judith Gautier
Editions: Plon

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Une invisible rose de regret (Philippe Jaccottet)

Posted by arbrealettres sur 21 avril 2018



Il y aura toujours dans mon oeil cependant
une invisible rose de regret
comme quand au-dessus d’un lac
a passé l’ombre d’un oiseau

(Philippe Jaccottet)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

FLEUR DÉFENDUE (Textes chinois)

Posted by arbrealettres sur 11 avril 2018



Illustration: Wang Shiyan

    

FLEUR DÉFENDUE
Li-Taï-Pé

Sous la claire lune d’automne, l’eau agitée secoue ma barque.
Solitaire, je vogue sur le lac du Sud, et je cueille des lotus blancs.

Oh ! qu’elle est belle, la blanche fleur du lotus !…
Qu’elle est délicate et délicieuse !

Un ardent désir me dévore de lui avouer la passion qu’elle m’inspire.

Hélas !… une tristesse mortelle submerge mon cœur…
l’embarcation s’en va à la dérive, sur les eaux narquoises,
qui s’en font un jouet.

(Textes chinois)

 

Recueil: Le Livre de Jade
Traduction: Judith Gautier
Editions: Plon

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

LE SOUCI D’UNE JEUNE FILLE (Textes chinois)

Posted by arbrealettres sur 9 avril 2018



Illustration
    
LE SOUCI D’UNE JEUNE FILLE
Heu-Yu

La lune éclaire la cour intérieure,
je passe la tête par ma fenêtre et je regarde les marches de l’escalier.

Je vois le reflet du feuillage,
et aussi, l’ombre agitée de la balançoire, que le vent secoue.

Je rentre et je me couche dans mon lit treillagé ;
la fraîcheur de la nuit m’a saisie ; je tremble, dans ma chambre solitaire.

Et voici que j’entends tomber la pluie, dans le lac !
Demain, mon petit bateau sera mouillé ;
comment ferai-je, pour aller cueillir les fleurs de nénuphars ?

(Textes chinois)

 

Recueil: Le Livre de Jade
Traduction: Judith Gautier
Editions: Plon

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

UN POÈTE RIT DANS SON BATEAU (Textes chinois)

Posted by arbrealettres sur 8 avril 2018




    
UN POÈTE RIT DANS SON BATEAU
Ouan-Tsi

Le petit lac, pur et tranquille,
ressemble à une tasse remplie d’eau.

Sur ses rives, les bambous ont des formes de cabanes,
et les arbres, au-dessus, font des toitures vertes.

Et les grands rochers pointus, posés au milieu des fleurs,
ressemblent à des pagodes.

Je laisse mon bateau, glisser doucement sur l’eau,
et je souris, de voir la nature, imiter ainsi les hommes.

(Textes chinois)

 

Recueil: Le Livre de Jade
Traduction: Judith Gautier
Editions: Plon

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

LE PÊCHEUR (La Flûte de Jade)

Posted by arbrealettres sur 8 avril 2018



lune 6_o

LE PÊCHEUR

Le croissant de la lune
se reflète dans le lac.

Pareil à un gigantesque pêcheur
en manteau sombre,
le pic Chung-ti semble attendre qu’un poisson
vienne happer cet hameçon.

(La Flûte de Jade)

 Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Sonne, résonne, ma talianka (Sergueï Essénine)

Posted by arbrealettres sur 4 avril 2018




    
Sonne, résonne, ma talianka aux peaux mélodieuses.
Cours à la barrière, la belle, au-devant du fiancé.

De bleuets mon coeur s’illumine, le turquoise l’embrase.
Je chanterai sur la talianka les yeux bleus de ma belle.

Dans les remous du lac ce n’est pas d’aurore qu’est tissée l’épure,
derrière le coteau ton fichu brodé, furtif, s’évanouit.

Sonne, résonne, ma talianka aux peaux mélodieuses.
Écoute, la belle, écoute, l’aubade du fiancé.

(Sergueï Essénine)

***

Recueil: Journal d’un poète
Traduction: Christiane Pighetti
Editions: De la Différence

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ballade du pauvre (Attila Jozsef)

Posted by arbrealettres sur 2 avril 2018



Ballade du pauvre

– Mon brave homme, dis-moi combien pour ce berceau?
– Il est petit, l’enfant, il lui faut ce berceau.
– Je suis roi et les rois ont l’or avec la force,
II me faut ce berceau ou de gré ou de force.

Si le pauvre, lon-la, n’obéit sur-le-champ,
Le roi fera venir ses soldats sur-le-champ.
Le pauvre homme a lancé le berceau dans le lac,
Et puis c’est son enfant qu’il jette dans le lac.

Il rit, il pleure, il rit, le pauvre homme en prison.
Et de rire et de rire il éclate en prison.
Le monde des méchants n’aura pas son enfant,
Dans le monde des lacs il est bien mieux, l’enfant.

(Attila Jozsef)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »