Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘lacune’

NOCHE (Louis Calaferte)

Posted by arbrealettres sur 26 juin 2018



chien lune 0 [800x600]

NOCHE

Médaillon de crêpe chinois
piqué sur l’étoffe indolore
du ciel des nuits qu’un chien aboie
vaguement glauque et incolore
glousse la lune

Il est tard près de moi dors bien
je suis arrimé à ma table
j’écris mais sans plus croire à rien
d’un indifférent redoutable
sous la lulune

Le chien aboie
la lune boit
moi je me noie
dans mes lacunes

(Louis Calaferte)

 

 

Posted in humour, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Jeux (Jules Laforgue)

Posted by arbrealettres sur 22 juin 2018



Jeux

Ah! la Lune, la Lune m’obsède…
Croyez-vous qu’il y ait un remède?

Morte? Se peut-il pas qu’elle dorme
Grise de cosmiques chloroformes?

Rosace en tombale efflorescence
De la Basilique du Silence,

Tu persistes dans ton attitude,
Quand je suffoque de solitude!

Oui, oui, tu as la gorge bien faite;
Mais, si jamais je m’y allaite?…

Encore un soir, et mes berquinades
S’en iront rire à la débandade,

Traitant mon platonisme si digne
D’extase de pêcheur à la ligne!

Salve, Regina des Lys! reine,
Je te veux percer de mes phalènes!

Je veux baiser ta patène triste,
Plat veuf du chef de saint Jean-Baptiste!

Je veux trouver un lied! qui te touche
A te faire émigrer vers ma bouche!

– Mais, même plus de rimes à Lune…
Ah! quelle regrettable lacune!

(Jules Laforgue)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 4 Comments »

À nouveau (Jacques Izoard)

Posted by arbrealettres sur 30 mai 2018



Illustration
    
À nouveau, les vétilles, les lacunes
et le saint tremblement du regard.
Tout s’émiette et l’on ramasse.
papiers lacérés, poussières, osselets.
S’éparpillent alors les mots
qu’on a dû abandonner.

(Jacques Izoard)

 

Recueil: Lieux épars
Traduction:
Editions: De la Différence

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Bulle de savon (Thierry Cazals)

Posted by arbrealettres sur 24 mai 2018



 

Bulle de savon

bulle de savon
explosant sur ton nez: pof!

malle en osier
– toute vide –
dans un grenier à l’abandon

que te léguer d’autre?

une vie réussie
dépend aussi
dépend surtout

de ses lacunes

(Thierry Cazals)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le trait dessine leur corps (Jean-Pierre Faye)

Posted by arbrealettres sur 31 mars 2018



Illustration: Pablo Picasso
    
le trait dessine leur corps deux à deux
immergés l’un dans l’autre par la limite
mais distincts par désir de l’un vers l’autre
. et elle femme dessinée par la main de l’autre
il la regarde hanche et épaule et jambe dormante
le visage enfoui aux cheveux et nuque blanche
. les ombres fusain et sanguine vivante aux lèvres
et les lacunes ombrées aux plis et traces
elle dort ensuite dans le geste du coude
. respire dans la couleur de nuit

(Jean-Pierre Faye)

 

Recueil: Eclat Rançon
Traduction:
Editions: De la Différence

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Lacunes (Antoine Emaz)

Posted by arbrealettres sur 26 mars 2018



Illustration: Mario Sanchez Nevado
    
lacunes
leur faire place

trous noirs
pour les débris
l’éteint

puits d’énergie
muets

entre vif et manque

une lumière d’être
malgré

(Antoine Emaz)

 

Recueil: LIMITE
Traduction:
Editions: Tarabuste

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Je ne sais rien de moi (Joë Bousquet)

Posted by arbrealettres sur 7 décembre 2017




    

Je ne sais rien de moi. Cette chair de fortune,
Ce squelette d’emprunt, ce prénom étranger,
Ils ne composent rien qu’une immense lacune.
Ah ! c’est en vain que le néant s’est dérangé !

Je ne sais rien de moi. Est-ce là ma limite,
Ou la promesse de nouveaux étonnements ?
Ile rongée par le remords, ma vie s’effrite :
Elle n’est qu’un cadavre, et je suis son amant.

Va jouer, mon esprit ! La montagne t’appelle.
Guéri de ses pensées; le ciel convalescent
T’invite à devenir sa plus pure gazelle,
Une bête qui broute, au regard innocent.

Sois heureux ! La parole aujourd’hui fait relâche.
Au grand cirque on répète un poème inédit.
Entends-tu cette voix ? Le poème se fâche ;
Il griffe son dompteur ; comme un fauve il bondit.

Sois fou ! Achète-toi, pour la fête foraine,
Un revolver à eau : tu vas t’en divertir.
La lune te sourit ; elle est bossue et naine.
Demain le monde entier sera ton champ de tir.

(Joë Bousquet)

 

Recueil: Poèmes, un
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Mille diamants s’éparpillaient sur la rivière (Nicolas Diéterlé)

Posted by arbrealettres sur 25 mars 2017



Mille diamants
s’éparpillaient sur la rivière,
en une profusion joyeuse

Et moi qui me baignais,
j’étais l’un d’eux,
je n’étais pas plus grand
et pas moins éclatant
qu’un diamant

L’eau venait vers moi
avec cette vivacité heureuse
qui la caractérise,
elle, la toujours-jeune,
la vierge éblouissante,

puis elle m’entourait
de ses bras légers
pour que je brille
avec plus d’éclat encore

N’étais-je pas son enfant
qui voulait grandir sans frein,
parmi l’étincellement de ses frères,

et ne m’aidait-elle pas à croître,
grâce à l’huile du consentement
dont elle imprégnait mon âme
autrefois déchirée
par les cailloux du remords
et maintenant pacifiée,

baignant dans une lumière
sans lacunes ?

(Nicolas Diéterlé)

Découvert ici: http://www.bulledemanou.com/

Illustration: Paul Sérusier

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :